8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Nord-Kivu : premier bilan des frappes aériennes conjointes entre les FARDC et les UPDF

La chasse à l’ennemi dans l’Est du pays se poursuit. Comme on pouvait bien s’y attendre, la collaboration entre les armées congolaise et ougandaise porte déjà des fruits.

Ces dernières semaines, les éléments des deux armées ont procédé par des frappes aériennes pour neutraliser les ennemis de la paix, dans le Nord-Kivu. Ce dimanche 12 décembre, l’Agence Congolaise de Presse (ACP), a relayé le bilan préliminaire de ces frappes aériennes, contenu dans un communiqué signé conjointement par le porte-parole des FARDC, le général major Léon Richard Kasonga Cibangu à Kinshasa, et par celui de l’UPDF, le général de brigade Flavia Byekwaso, à Kampala.

En effet, ce bilan fait état de 34 ADF capturés, 4 bivouacs détruits et 31 otages libérés. Cependant, dans leur collaboration, les deux armées ne se limitent pas à traquer les rebelles : au-delà de ça, elles ont entrepris des travaux de construction et de réhabilitation des routes pour faciliter et sécuriser davantage les mouvements des militaires et les déplacements des populations civiles, particulièrement sur les axes Mbau- Kamango et Nobili-Kamango-Semuliki-Beni, lit-on entre les lignes de l’ACP.

Signalons que ce bilan concerne les opérations allant jusqu’au 30 novembre dernier.

administrator
Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *