27 septembre 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

RDC – Guerre dans l’Est : Kinshasa et Bujumbura demandent à l’EAC d’appuyer sur l’accélérateur

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a reçu ce lundi au Palais de la nation, à Kinshasa, le général Evariste Ndayishimwe, Chef d’État burundais. Les deux Chefs d’État ont échangé principalement sur la mission de East Africa Community dont les troupes constituées notamment des burundais, ougandais, kenyans et sud-Soudanais ont été déployées à l’Est de la Rdc depuis Avril.

Félix Tshisekedi et son homologue burundais, demande l’EAC de prendre ses responsabilités pour contraindre le M23 d’aller au cantonnement et à la démobilisation, rapporte la presse présidentielle de la RDC dans un tweet, qui précise que l’objectif de cette visite était de resserrer les liens d’amitié, de fraternité et de coopération entre la RDC et le Burundi.

Le Chef de l’État congolais, cité par la cellule de communication, a rappelé à son homologue burundais, le Général Evariste Ndayishimwe que « Le M23 est toujours récalcitrant.»

Nous devons nous coaliser pour le contraindre à respecter le cessez-le-feu. Au niveau de la Région, notre position est que la RDC doit recouvrer la paix. Le prochain Sommet va décider de ce qu’il faut faire.

a-t-il déclaré

Puisque la mission a été confiée à la force régionale de l’EAC, Felix Tshisekedi souligne que « notre exigence reste la même. La force régionale doit être plus active à l’image du contingent burundais parce qu’à certains endroits, nous observons une sorte de laxisme. Cela ne va pas s’éterniser sans que nous puissions réagir », a-t-dit à son homologue

Il faut noter, d’après toujours la presse de la Présidence de la RDC, qu’un protocole d’accord en matière de défense et de sécurité a été signé, en présence des deux Chefs d’État, pour renforcer la sécurité dans les 2 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *