30 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Liberté d’expression à l’ère du numérique : menaces et opportunités

Un Café Blog a été organisé par la communauté de blogueurs congolais, Habari RDC, ce samedi 20 novembre au musée national à Kinshasa.

Au menu du jour, deux interventions ont nourri ladite rencontre. Pour madame Elfie-Esther Nkishi, Directeur général de la radio de la femme et avocate, on ne peut pas interdire à une personne de s’exprimer par quelques moyens que ce soit, surtout les professionnels de médias, qui servent de pont dans la diffusion de plusieurs informations. S’appuyant sur l’article 23 de la constitution de la République Démocratique du Congo, qui stipule que « toute personne a droit à la liberté d’expression et d’opinion… » mais cette liberté doit connaître ses limites, surtout sur les places publiques, les réseaux sociaux y compris.

La liberté d’expression à l’ère du numérique, constitue à la fois une menace tant qu’elle ne sera pas encadrée sur le plan légal et social et ne saurait être une véritable opportunité que si nous apprenons et comprenons les atouts qu’elle renferme.

a-t-elle dit.

Pour sa part, Monsieur Trésor Kalonji, blogueur à Habari RDC, auteur et écrivain, invite les internautes à connaître les enjeux en diffusant toute information sur les réseaux sociaux, surtout les publications ayant trait à la diffamation, les fakes news, incitation à la haine, etc. Parce que cette dernière est contrôlée par le cerveur central, mais aussi par les agents de la police habilités à ce service.

Tout individu a la liberté d’émettre toute opinion et pensée mais cela peut être censurée par le service de signal si cette opinion touche à la personnalité de quiconque, cette dernière peut être poursuivie par la police.

tels sont les propos qu’il nous a laissé entendre.

Il a également tenu a informer l’opinion sur le projet de loi du code numérique qui est encore sur la table de la chambre basse du parlement (Assemblée Nationale) et entrera bientôt en vigueur.

MARLYSE LUSAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *