8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : la SNEL, y’en a marre !

À Kisangani, la Société nationale de l’Électricité (SNEL) consolide d’un jour à l’autre sa relation avec l’obscurité, le délestage est alors devenu monnaie courante des milliers de ménages dans cette ville et ses périphéries. Ceci est dû, selon les responsables de cette société, aux pannes répétitives de presque toutes les machines à la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

Cette situation, quand bien même ressemblant à une blessure incurable, n’impose le silence à tous. Chaque jour qui passe, il fait, ce problème, objet d’au moins une discussion.

Ce mercredi 26 octobre 2022, dans une correspondance d’information signée et transmise au maire de la ville Kisangani, le mouvement citoyen de Lutte pour le Changement, (la LUCHA), annonçant une action de mobilisation de masse qu’elle organise cette fin de semaine, signale des « lourdes conséquences socio-économiques et sécuritaires » causées par la énième pénurie du courant électrique, et ces conséquences selon les organisateurs de l’action, requièrent « célérité et efficacité dans les travaux de réparation afin de nous remettre dans notre droit » notent-ils.

Il sera question dans cette activité, restant dans l’esprit et le texte du document dont une copie parvenue à la rédaction de Kaba Lisolo, de conscientiser la population boyomaise sur l’exigence dont elle doit faire l’objet, au regard de l’urgence, par rapport à la rapidité des travaux de réparation, aux autorités nationales compétentes, dont les Président de la République, le Premier ministre, le Ministre national de l’Énergie et le Directeur Général de la SNEL.

Ces actions pacifiques, comme précisées dans cette lettre, consisteront à distribuer des tracts suivant l’itinéraire, successivement dans les ronds-points Du Canon, Espace trois milles et dépôt Makayabu.

Il sied de rappeler que depuis la panne du groupe numéro 3 de la centrale hydroélectrique de la Tshopo survenue au mois de septembre, la ville poursuit sa série de délestages en plein régime. Seules les sites cartographiés stratégiques par la SNEL sont alimentés selon leurs charges et leurs possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *