10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Kisangani : « Je ne vais pas fuir… » (Alphonse Maindo)

La contre-attaque du Professeur Alphonse Maindo est en gestation. En effet, après les événements du 10 juin dernier, le directeur de Tropenboss international veut faire payer à ses bourreaux, ici à Kisangani.

Il n’est hors de question que le Professeur Alphonse Maindo quitte la ville par d’éventuelles « mesures de sécurité », loin de là : l’analyste politique veut en finir avec tous ceux qui ont tenté de le neutraliser dans sa résidence il y’a exactement 17 jours.

Ce dernier l’a fait savoir dans un point de presse qu’il a tenu ce lundi 27 juin 2022, où il a d’abord rappelé tous les faits, avant qu’il passe ensuite aux aveux concernant sa contre-attaque qu’il prépare lentement, mais sûrement.

Ceux qui ont cru que j’allais m’exiler se trompent éperdument. Je ne vais pas fuir, je ne vais pas m’exiler. C’est ce que j’ai dit à certains amis qui m’ont demandé dès le vendredi là si je voulais partir à l’étranger pour me reposer et prendre du recul. J’ai dit non, non, non, et non… je ne partirais pas, mon pays a besoin de moi. Je préfère rester ici et mourir. Si je le voulais, je ne serais pas ici à Kisangani au moment où je vous parle, je serais déjà parti.

a-t-il déclaré, avant de poursuivre :

Insécurité ou pas insécurité, je ne suis pas le seul congolais à vivre en insécurité. Il y’a beaucoup des congolais qui meurent chaque jour dans l’insécurité au Nord et au Sud-Kivu, et moi je ne suis pas un congolais exceptionnel.

Le professeur Maindo a poursuivi en disant savoir que les acteurs de son complot n’ont pas renoncé, qu’ils vont continuer à faire d’autres montages, mais lui va continuer sa lutte à Kisangani.

Il a par ailleurs annoncé qu’une commission d’enquête indépendante sera mise en place, constituée des experts indépendants et des gens de la société civile, afin de faire le nécessaire pour traduire en justice les comploteurs.

Les prochaines semaines s’annoncent décisives dans cette affaire, où d’autres révélations devraient surgir, encore plus, pour les résultats des enquêtes dans le camp du professeur Alphonse Maindo. Dossier à suivre…

Suivez-nous sur Instagram ⬇️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *