8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Religion

Kisangani : inhumé ce mardi à Mandombe, voici le parcours de l’abbé Gabriel Songe

C’est depuis le 20 septembre dernier que l’archidiocèse de Kisangani a perdu l’un de ses prêtres, l’abbé Gabriel Songe Matala, décédé à Goma de suite d’une longue maladie.

Le corps de l’illustre disparu a été enterré ce mardi 27 septembre à Kisangani, au cimetière des prêtres situé au petit séminaire de Mandombe Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Bien avant cela, une messe a été dite en sa mémoire à la cathédrale Notre Dame du Très saint Rosaire par Monseigneur Dieudonné Madrapile, évêque du diocèse d’Isangi.

Formateur et enseignant de latin, l’abbé Gabriel Songe est né dans la cité de Yangambi, le 28 février 1960. Il fut ordonné prêtre à Yangambi le 14 juin 1987 par son excellence Monseigneur Augustin Fataki, archevêque métropolitain de Kisangani à l’époque.

De 1998 à 1999, il assuma le poste de curé à la paroisse Sacré Cœur de Yangambi, avant de le faire de 2003 à 2006 à la cathédrale Notre-Dame du Très Saint Rosaire, de 2007 à 2020 à la paroisse Saint Esprit aumônerie universitaire et de 2015 à 2018 à la paroisse Marie Reine de la Paix.

Il a été aumônier de la légion de Marie de 2011 à 2014, vicaire dominical à la paroisse Marie Reine de la paix et enseignant au collège Maele pendant des longues années.

Sachez par ailleurs que l’abbé Gabriel Songe fut enseignant de latin de 1987 à 1994 au petit séminaire de Mandombe, avant de se conduire à Goma pour des soins.

Décidé à l’âge de 62, ce prêtre et enseignant très engagé dans sa double casquette laissé orpheline toute l’archidiocèse de Kisangani, qu’il a marqué de son empreinte durant son parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *