10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Flambée de prix des denrées alimentaires : la LUCHA lance la campagne « non à la vie chère »

La flambée de prix des denrées alimentaires de première nécessité sur différents marchés boyomais ne laisse pas indifférent le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA).

Les militants de ce mouvement se sont mis ensemble pour présenter le résultat de leur enquête effectuée dans trois marchés de la ville de Kisangani, au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 22 avril 2022 à la place des martyrs.

D’après la LUCHA, les causes de cette hausse de prix sont endogènes et exogènes, notamment la délabrement très avancé des routes de dessertes agricoles et le silence des autorités provinciales, tant nationales.

Toutes les routes qui permettent l’évacuation des produits agricoles sont dans un état de dégradation très avancé. Aussi, les tracasseries dans toutes leurs formes et l’irresponsabilité des gouvernements national et provincial qui observent à distance la dégradation des routes des dessertes agricoles. C’est pourquoi la LUCHA exige de la part de gouvernement des solutions urgentes, pour assouplir la douleur que ressentent les Boyomais face à la vie devenue chère actuellement.

a déclaré Jedidia Mabela, communicateur

Sachez par ailleurs que les actions citoyennes et pacifiques de grande envergure sont prévues pour accompagner cette campagne, entre autres la sensibilisation médiatique et en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *