26 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Tshopo : la sénatrice Zeta Bamanyisa Anita met à profit ses vacances parlementaires

Arrivée à Kisangani, la sénatrice Anita Zeta Bamanyisa est allée présenter les civilités au Gouverneur ad intérim de la province de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela, avec qui ils ont passé en revue le problème d’électricité, denrée qui est devenue très rare dans cette ville, depuis la nuit de temps.

Dans leurs échanges, le Gouverneur intérimaire a fait savoir à son hôte qu’avec un besoin de plus de 40 mégawatts, la centrale hydroélectrique de Tshopo 2 n’a jusque-là que 6 mégawatts, raison pour laquelle le délestage est remarquable à travers différents quartiers de la ville.

A son tour, la sénatrice a promis de ramener le dossier au Senat et pousser pour que les solutions définitives soient trouvées au niveau du gouvernement de la République. Après avoir présenté ses civilités à l’autorité provinciale, Zeta Bamanyisa, en tant qu’émanation de l’assemblée provinciale, a organisé une grande séance de travail avec les députés provinciaux le week-end dernier. Dans une ambiance bon enfant, les députés n’avaient pas manqué l’occasion de parler de problèmes que connaissent leurs bases respectives, avant de reconnaître tout de même la volonté dont fait montre l’honorable Zeta Bamanyisa, en rentrant à la base.

En réaction, la Sénatrice Zeta Bamanyisa a rassuré ses hôtes qu’il en sera ainsi pour elle, car elle ne peut pas se passer des députés provinciaux et leurs bases, indiquant que sans eux, elle ne serait jamais appelée sénatrice. Séance tenante, elle a demandé à tous les députés provinciaux de lui faire parvenir par écrit les doléances de leurs bases respectives, pour lui permettre de les ramener au Sénat et voir la possibilité de faire des recommandations au gouvernement de la République, en vue des solutions durables et définitives. Après cette séance de travail avec les élus provinciaux, la Sénatrice de la Tshopo s’est lancée dans les activités de son parti FNSD. Là, elle a rassemblé les cadres et militants du parti pour réarmer leur moral et leur demander de se concentrer pour la redynamisation du parti.

Il faut noter que dans ce mois de la femme, la Sénatrice a pensé aux femmes. A cet effet, elle a effectué une visite à l’ôpital ODILE situé à la rive droite de la rivière Tshopo, non loin du pont Tshopo. A cette occasion, elle a payé les factures des malades bloqués à cause de l’mpayement de factures et ensuite, elle a communié avec de petits enfants en leur distribuant le peu qu’elle avait ramené dans sa gibecière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *