8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Tshopo – Gouvernement Nikomba : Me. Blaise Iyamba dénonce la violation « intentionnelle » des droits des personnes avec handicap

La publication tant attendue du gouvernement Nikomba, dont la sortie annoncée ce vendredi 28 octobre dans la soirée, n’a pas reçu le satisfecit unanime que les impressions présagées par la population à son égard.

Dès sa publication, ce gouvernement a fait l’objet des critiques pour son délai dépassé et sa constitution en terme de représentativité des couches sociales, que certains qualifient déjà de « discriminatoire ».

Pour Blaise Iyamba, avocat au barreau de la Tshopo et Chef des Travaux à la Faculté de Droit à l’Université de Kisangani, par exemple, la cheffe de l’Exécutif provincial par cette nomination, a « délibérément violé la Constitution et des lois de la République », se référant de l’article 49 de la loi fondamentale qui stipule que « l’État a le devoir promouvoir la présence de la personne avec handicap au sein des institutions nationales, provinciales et locales ».
« Les articles 28, 29 et 30 alinéa 1er de la nouvelle Loi-Organique portant protection et promotion de la personne avec handicap» énonce-t-il, « obligent l’État de tenir compte de la représentation des personnes avec handicap, notamment dans tous les Ministères du Gouvernement Central et du Gouvernement Provincial.» explique-t-il.

Nous sommes au regret de constater la violation intentionnelle par Madame le Gouverneur, Madeleine Nikomba, de la Constitution de la RDC, spécialement à son article 49 et la Loi-Organique N° 22/003 du 3 Mai 2022 portant protection et promotion des droits de la personne avec handicap.

a-t-il avancé.

Pour ce leader du Réseau des Associations des Personnes vivant avec Handicap en République démocratique du Congo, cet Arrêté provincial portant nomination des membres de son gouvernement provincial dans la province de la Tshopo est tout simplement un Arrêté qui donne naissance à un gouvernement qu’il qualifie d’« anticonstitutionnel et discriminatoire », et viole selon lui, les droits fondamentaux des personnes avec handicap dans la province de la Tshopo.

Il a invité par conséquent, les députés provinciaux de la Tshopo, à ne pas investir ce gouvernement tout en dénonçant ce qu’il appelle « le manque de considération » des droits des personnes avec handicap par Madame la Gouverneure de la province de la Tshopo et demande au Ministre national en charge des droits des personnes avec handicap d’avoir un œil très regardant sur la situation des personnes avec Handicap dans la Tshopo, et au Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, d’interpeller la Gouverneure pour cet arrêté, car ne prenant pas en compte « tous les efforts que fournit notre pays en matière de la protection et promotion des droits des personnes avec Handicap » a-t-il fustigé, avant d’appeler en dernier lieu ses pairs à la vigilance face à leurs droits.

Absente de la ville, Madeleine Nikombo a dévoilé depuis le territoire d’Isangi la liste des membres de son gouvernement, ce vendredi 28 octobre 2022. Un gouvernement mixte en terme de représentativité des genres, qui s’est aussi distingué des régimes sortants par le renouvellement de la classe politique.

Parmi les dix nommés, trois dames sont promues, et sont chargées respectivement des ITPR, des hydrocarbures, mines, énergies et ressources naturelles, ainsi que de la santé, genre, famille et enfants, action humanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *