30 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Tshopo – EXETAT : à Opala, le respect de l’arrêté fixant les frais de participation est mort

L’arrêté du gouverneur fixant les frais de participation aux épreuves de l’examen d’Etat (EXETAT) est bafoué dans le territoire d’Opala, en province de la Tshopo. Les gestionnaires des écoles de cette entité ont fait payer aux élèves finalistes un montant allant au-delà du montant fixé par l’autorité provinciale.

C’est la société civile locale qui a dénoncé, ce mardi 19 juillet 2022, le non-respect de cet arrêté du gouvernement par les gestionnaires et autorités scolaires sur le paiement de droit de participation à l’examen d’Etat. Fixé à cinquante mille francs congolais (50 000 FC) pour les écoles de l’intérieur, dit-elle, ce montant est revu à la hausse dans toutes les écoles de son entité présentant les élèves à ces épreuves. Jean Noel Ikoliaka, président honoraire de la société civile forces vives d’Opala, s’est exprimé au micro de la RFO :

L’autorité provinciale avait fixé les frais à payer pour l’examen d’état à 50 000 FC. Mais ici à Opala, les frais se paient à 80 000 FC, voire même 100 000 FC. Aucune école n’a respecté l’arrêté du gouverneur, chaque école fait payer aux élèves son montant. Comme les autorités de la sous division sont impliquées dans ça, rien comme sanction n’est prévu.

a-t-il indiqué.

L’administrateur du territoire d’Opala, Patrick Lombo, en séjour à Kisangani, promet de faire le suivi de cette dénonciation.

Je veux d’abord vérifier cette information, parce que c’est seulement mon assistant qui est resté là-bas. Je n’avais pas d’information quant à ce.

Rappelons que les frais de participation fixés par le gouvernement provincial à 50 000 FC concernent tous les finalistes du secondaire sur toute l’étendue de la province de la Tshopo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *