26 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Tshopo : Bafwasende, Banalia, Ubundu… la situation de l’ENAFEP dans les territoires

Les finalistes du primaire ont fini ce mercredi 06 juillet 2022, les épreuves de l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP). Durant deux jours, ces élèves ont été évalués sur les notions reçues tout au long de leur cursus primaire.

Outre la ville de Kisangani où le lancement officiel a été fait le mardi 5 juillet dernier par le Ministre de l’EPST Tony Mwaba, les épreuves nationales de fin d’études primaires se sont déroulées dans la tranquillité sur toute l’étendue de la province de la Tshopo. A Bafwasende, elles ont été lancées à l’école primaire Mangada au centre du territoire avec une participation 70% des garçons et 30% des filles.

Dans le territoire de Banalia, l’Ecole primaire Abolokwa a servi de cadres pour le lancement de ces épreuves. Aucun incident n’a été enregistré durant les deux jours des épreuves. Sans donner le nombre de participants, le président de la société civile forces vives de la Tshopo en séjour dans cette entité déclare que Banalia a connu une forte participation des filles par rapport à l’année passée. Il en est de même pour le territoire d’Ubundu, où l’ENAFEP a été lancé à l’EP1 Lubamba.

La particularité dans le territoire de Yahuma était la participation d’un nombre élevé des filles par rapport aux garçons, nous signale l’administrateur du territoire qui a, lui-même, lancé les épreuves à l’école primaire Yahuma.

A Isangi, l’autorité territoriale signale que le nombre de participants a sensiblement doublé par rapport aux années anterieures. La gratuite peut-être, affirme Joseph Mimbenga au micro de la RFO ce 06 juillet 2022, serait à la base de ce dédoublement.

Difficile pour nous de connaitre la situation du territoire de Basoko et Opala. Les interlocuteurs étaient injoignables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *