10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

La mise en application rapide du système LMD voulue par Muhindo Nzangi ne fait pas l’unanimité

Après les états généraux de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi annonçait, dans son instruction académique du 7 décembre 2021, la généralisation du système Licence Master Doctorat (LMD) dès l’année académique en cours. Aujourd’hui, sa mise en application n’emballe pas tout le monde.

Ce lundi 2 mai 2022, le ministre de l’ESU, en séjour à Kisangani, a lancé une campagne de sensibilisation dénommée Caravane LMD, dans le cadre du lancement officiel de ce système dans la province de la Tshopo. Au lendemain de cette cérémonie, ce mardi 3 mai, du côté de la capitale, Muhindo Nzangi est interpellé par l’Assemlée nationale, à travers une question orale avec débat, déposée par le Député national et Professeur d’universités, Garry Sakata.

Plusieurs zones d’ombres couvrent cette mise en application étonnamment rapide, notamment l’imprécision sur l’identification des mesures réglementaires spécialement décrétées, l’absence des bibliothèques et d’infrastructures répondant aux objectifs d’un tel système, la surpopulation étudiante, la concomitance entre conception et l’implémentation, etc.

a écrit l’honorable Sakata dans ce document, relayé par 7sur7.cd

Pour rappel, le Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire indiquait, en février dernier, que l’appication du système LMD ne sera plus effective dans toutes les filières de formation dans les universités en République démocratique du Congo au cours de cette année académique. Muhindo Nzangi soulignait alors, que ce système ne concernerait que les promotions de recrutement.

administrator
Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *