1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Kisangani – ENAFEP : des sanctions contre les enseignants qui ont demandé de l’argent aux élèves

Trois mois de suspension, c’est la sanction administrée à certains chefs d’établissements du primaire de la direction provinciale éducationnelle Tshopo 1. Ils ont été reprochés de demander de frais aux élèves finalistes du primaire au motif de les préparer pour affronter les épreuves de l’examen national de fin d’étude primaire (ENAFEP).

Le numéro 1 de la direction de la province éducationnelle Tshopo 1, Symphorien Kapita, a suspendu certains directeurs du primaire de sa juridiction, ce lundi 11 Juillet 2022. Les suspendus sont accusés d’avoir exigé aux élèves participant aux épreuves de l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP), de payer une somme d’argent pour assister aux séances préparatoires de ces épreuves. Chacune de ces autorités scolaires a écopé d’une suspension de trois mois, comme le fait savoir le secrétaire exécutif du syndicat des enseignants du Congo (SYECO)/Tshopo, Joseph Litete.

Vous savez qu’actuellement, le non paiement des frais aux écoles primaires publiques, est une décision non négociable. Il est décidé que les parents qui ont des enfants à l’école primaire, ne paie rien comme frais à l’ENAFEP. Il semblerait que certains directeurs de la ville de Kisangani, se sont permis de demander un peu d’argent aux enfants pour les encadrer aux examens de l’ENAFEP. Comme c’est interdit de demander de l’argent aux enfants à l’école primaire, raison pour laquelle ces chefs d’établissements ont été suspendus.

a-t-il expliqué.

Signalons que les frais autrefois demandés pour la passation de l’ENAFEP ont été suspendus par le gouvernement de la République, pour soutenir la gratuité de l’enseignement de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *