1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Conflit de limites Tshopo – Haut-Uélé : la tension monte à Bafwasende

Après la récente décision concernant le conflit de limites entre les provinces de Tashopo et du Haut-Uélé, des réactions continuent de se faire entendre. C’est le cas des communautés du territoire de Bafwasende, qui ont organisé une marche le samedi 09 juillet dernier.

Cette marche a été organisée pour manifester leur colère contre la décision des autorités de Kinshasa et de l’institut géographique du Congo, cédant le village de Bafwangele, autrefois entité de Bafwasende, à la province du Haut-Uélé. Au terme de cette manifestation, un mémorandum adressé au ministre congolais de l’intérieur a été lu et déposé au bureau du territoire.

Nous Bafwasende, nous contestons la loi organique nº 15/006/du 25 Mars 2015, portant fixation des limites dans les provinces dont la seule loi est à la base de beaucoup des conflits en RDC. Nous demandons au Gouverneur de Haut-Uélé de retirer sans délai et sans condition les militaires placés à Bafwangele. Nous recommandons au Gouverneur de Haut-Uélé de respecter les limites ancestrales afin de promouvoir la paix entre les deux territoires.

a indiqué Frank Bangwabendi, président de la société civile locale.

Pour rappel, avant l’organisation de cette marche pacifique de contestation, cette société civile avant fait une sortie médiatique, où elle condamnait la « léthargie des autorités de la Tshopo » sur la décision prise par les autorités nationales sur la localité de Bafwangele, autres fois appartenant à Bafwasende.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *