10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : Abraham Boliki promeut le développement de la femme

En séjour à Kisangani, le député national Abraham Boliki a réuni ce mercredi 6 Juillet 2022 dans la grande salle de la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire, les associations féminines membres du parti Congrès National Congolais (CNC), pour échanger sur plusieurs thématiques dont celles liées à la promotion et l’autonomisation de la femme boyomaise.

Dans ces échanges auxquels ont également pris part les membres du comité urbain du CNC, parti dont il est élu, Abraham Boliki a fait savoir à l’assistance que la femme boyomaise a droit à une promotion, car porteuse d’une charge familiale ; elle a la responsabilité de s’occuper de la famille face aux manques des moyens financiers et le manque d’opportunités d’emploi qui frappe la province de la Tshopo, auxquelles les hommes font face aujourd’hui.

J’ai voulu profiter de ce moment pour réunir les associations des mamans afin de chercher dans la mesure du possible comment les accompagner, les autonomiser… car c’est pratiquement elles qui prennent en charge leurs familles ; alors dans le cadre de mon parti qui prône le social démocratique et dans le cadre de ma fondation, j’ai voulu m’entretenir avec les mamans, les catégoriser selon leurs secteurs d’activités, pour les appuyer dans la mesure du possible, afin qu’elles soient autonomes.

a dit Abraham Boliki.

Pour manifester la volonté de venir en aide à ces femmes, l’élu de la ville de Kisangani a précisé avoir usé du credo de l’autorité morale du Congrès Nationale Congolais (CNC) Pius Mwabilu, « ne jamais vivre heureux seul », pour utiliser tant soit peu ses propres moyens pour venir en aide aux femmes.

Je préfère commencer quelque part, je n’ai pas beaucoup des moyens mais je vais partager le peu que j’ai pour aider ces femmes.

a t-il ajouté.

Au total, 43 associations des femmes venues de toutes les six communes de la ville étaient présentes à cette activité qui s’est clôturée par une adhésion massive des femmes de la Tshopo au parti politique CNC. Pour rendre l’utile à l’agréable, chacune des femmes présentes a bénéficié d’une pièce de pagne des mains de l’honorable Abraham Boliki.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *