6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Actualité Education

Tshopo – Lancement de l’ENAFEP : l’appel du pied de Tony Mwaba aux candidats

Ce mardi 05 juillet 2022 dans la ville de Kisangani en province de la Tshopo, l’Examen national de fin d’Etudes primaires (ENAFEP) édition 2022, a été lancé par le Ministre national de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba. Tenue au collège Maele, cette ceremonie a connu la participation de plusieurs autorités tant nationales que provinciales.

Tout a commencé par le mot d’accueil du Directeur provincial éducationnel de la Tshopo, Symphorien Kapita, qui a remercié le Ministre de tutelle d’avoir choisi la Tshopo pour ce lancement national, avant de souhaiter une bonne chance aux elèves.

Toute la communauté de l’EPST de la grande orientale, à travers la province éducationnelle de la Tshopo 1, souhaite la bienvenue à l’excellence Ministre et un séjour agréable à Kisangani.

a-t-il poursuivi.

Maurice Abibu Sakapela, Gouverneur a.i de la Tshopo, dans son allocution, a salué le travail du Chef de l’Etat par rapport à la gratuite de l’enseignement de l’école primaire sur l’ensemble du pays. Il a ensuite fait part de sa joie de voir l’ENAFEP être lancé à partir de la Tshopo.

Nous sommes très heureux que cette grande ceremonie nationale soit passée ici dans notre belle province.

a souligné l’autorité provinciale.

Abibu Sakapela

À son tour, le Ministre de l’EPST, Tony Mwaba Kazadi, dans son discours, à adressé ses hommages au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, pour la promotion du développement du pays à travers la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement sur toute l’étendue nationale. Le ministre a très personnellement salué la générosité de toutes les autorités provinciales et surtout l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par la Tshopo qu’il qualifie de symbole de nationalisme de du patriotisme. Le chef de l’enseignement a par ailleurs fait savoir que dans sa mission, il est venu non seulement pour ce lancement l’ENAFEP, mais aussi pour la campagne « Pas d’école sans banc » et comprendre les problèmes majeurs qui rongent les provinces éducationnelles, afin d’essayer d’en trouver des solutions adéquates dans un bref délai.

Le système éducatif congolais a été très décentralisé, chaque province a ses solutions.

a-t-il indiqué.

Tony Mwaba

Le Ministre national en poursuivant son speach, a fait savoir que le passage du test national de fin d’études primaires n’est pas un simple changement de paradigme mais une exigence de la loi cadre de l’enseignement national.

Ce travail est personnel et est basé sur la confiance en soi, je vous invite donc à ne pas passer par la frode, la tricherie et de la collaboration pour décrocher votre certificat. Bonne chance à tous.

c’est sur cet appel aux élèves que le Ministre a lancé officiellement les épreuves de fin d’études primaires sur toute l’étendue de la République.

Notons que ces épreuves qui se passeront du 05 au 06 juillet connaissent la participation de 34.480 élèves finalistes dont 18.033 garçons et 16.447 filles dans la province éducationnelle Tshopo 1, alors que sur toute l’entendue du territoire national, on compte 2.011.688 candidats dont 958.649 filles, contrairement à l’année passée où l’on a enregistré 1.559.518 finalistes dont 880.826 filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *