28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Recrutement des jeunes dans l’armée : l’Ituri ne manque pas au rendez-vous

La guerre dans l’Est de la République démocratique du Congo a pris une nouvelle dimension depuis quelques jours. Alors que les Forces armées de la RDC (FARDC) continuent leur traque des terroristes du M23, une vague des nouvelles recrues se fait remarquer.

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, n’aura pas prêché dans le désert. Son message à la jeunesse congolaise la semaine passée fait plus que des simples effets : les résultats sont là. En effet, le Chef de l’Etat avait appelé à un enrôlement massif aux FARDC. Depuis quelques jours, des nombreux jeunes répondent à cet appel du commandant suprême de l’armée et de la police.

À ce jour, les FARDC comptent plus de 20.000 nouvelles recrues à travers le pays, dont plus de 3.500 seulement dans la ville de Goma. Ce mercredi 9 novembre 2022, l’on apprend que du côté de la ville de Bunia dans la province de l’Ituri, plus de 50 jeunes se sont enregistrés dans l’armée, ce, à l’espace de 3 jours.

Selon le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri, cette cinquantaine de jeunes venue des différents territoires est arrivée par vague à Bunia.

Parmi ces recrues, dont le nombre augmente quotidiennement, figurent aussi des filles.

a-t-il ajouté en guise de précision.

Par ailleurs, sachez que des avions de chasse des FARDC ont effectué leurs premières frappes sur des positions du M23, à Chanzu et Musungati, dans la matinée de ce mardi 8 novembre. Dans la foulée, les terroristes du M23 ont réagi à travers un communiqué, pour condamner cette attaque de l’armée congolaise, mais aussi, pour indiquer qu’ils étaient ouverts à une éventuelle négociation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *