28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

RDC : « Même Tshisekedi est un homme envoyé par le Rwanda… » (Martin Fayulu)

Les affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda, sont passés à la vitesse supérieure. Depuis près de deux semaines, l’armée congolaise a multiplié des assauts avec notamment des frappes aériennes. Entre temps, des réactions quant à cette situation surgissent dans la classe politique.

Si le peuple congolais et son armée ont un ennemi commun, le Rwanda, il y’a des politiques qui voient les choses autrement. Certes les avancées remarquables des FARDC ne font nul doute, la gestion de cette guère par les autorités congolaises est remise en cause par l’opposition.

C’est en tout cas ce qu’on peut comprendre de la dernière sortie médiatique de l’opposant Martin Fayulu. En effet, invité du Journal Afrique jeudi 10 novembre dans la soirée sur TV5 Monde, le president national de l’ECiDé est resté égal à lui-même.

Il y a des infiltrés à tous les niveaux (…), même monsieur Tshisekedi est un homme envoyé et installé par le Rwanda (…). Tshisekedi est incapable, incompetent et irresponsable. Il est venu chercher de l’argent avec ses amis.

a-t-il lancé.

Le candidat à l’élection présidentielle de 2018 n’a pas laissé passer la question sur un bataillon des Forces de défense du Kenya (KDF) composé de 903 soldats, qui sera déployé en RDC, dans le cadre de cette guerre contre le M23.

Est-ce que le Congo ne pouvait pas former 1000, 2000 ou 3000 soldats avec tout l’argent que monsieur Tshisekedi dépense, l’argent qu’on vole dans des projets, 100 jours et Tshilejelu…?

s’est-il interrogé.

Martin Fayulu a poursuivi son intervention en touchant d’autres sujets loin de la situation sécurité. Il a par exemple abordé la question des prochaines élections d’un « match » dans lequel il ne peut pas aller dans les conditions actuelles : pour lui, Felix Tshisekedi a mis en place une cour constitutionnelle à ses ordres, il a fait adopter à l’assemblée nationale une loi électorale à sa mesure, il a aussi mis en place une CENI à ses ordres.

1 Comment

  • Arnold PANU 11 novembre 2022

    Ceci dépassé tout entendement et raisonnement d’un homme normal! C pas possible! Shame

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *