30 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Environnement

PréCop 27 à Yangambi : Sama Lukonde martèle sur la vision de la RDC dans la lutte contre le changement climatique

Ce lundi 5 septembre 2022, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a officiellement lancé dans la cité de Yangambi, territoire d’Isangi en province de la Tshopo, le forum international et scientifique sur les forêts du Bassin du Congo et d’autres bassins tropicaux, en prélude de la 27ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cop 27).

Il s’agit des assises organisées par la vice-primature de l’Environnement et Développement durable. Débutées ce lundi 5 septembre, ces dernières iront jusqu’à mercredi 7 septembre, avec la participation des scientifiques nationaux et internationaux, qui vont réfléchir sur la manière de gérer rationnellement et durablement les importantes ressources naturelles dont
regorge la République démocratique du Congo en tant que « Pays solution », note la cellule de communication de la primature, dans la lutte contre le changement climatique, et de promouvoir une économie verte, résiliente et à faible émission de carbone.

C’est d’ailleurs dans cette optique qu’en prenant la parole pour son discours d’ouverture, le Chef de l’Exécutif national a insisté sur la vision de notre pays, en matière de la lutte contre le changement climatique.

Le changement climatique est aujourd’hui le
phénomène au centre des enjeux économiques, politiques et environnementaux à cause duquel les États sont appelés à poser des actions concrètes en vue d’éviter le cataclysme climatique planétaire. Face à la triple crise planétaire, changement climatique, pertes
de la biodiversité et pollution, la République
démocratique du Congo se présente désormais comme Pays solution. La vision de la République démocratique du Congo en matière de lutte contre les changements climatiques est de promouvoir une économie verte, résiliente et à faible émission de carbone, en gérant rationnellement et durablement ses importantes ressources naturelles, afin de garantir l’équilibre écologique et le bien-être social, économique, culturel et environnemental de sa population. Il s’est donc avéré crucial de rassembler les scientifiques spécialisés dans les questions des forêts, ressources en eau, changements climatiques, finances climatiques et des disciplines connexes.

a-t-il expliqué.

Pour rappel, dans son séjour dans la Tshopo, Jean-Michel Sama Lukonde a, par ailleurs, lancé la rentrée scolaire 2022-2023, ce même lundi, un peu plus tôt, à l’Athénée Royale de Kisangani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *