6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Nord-Kivu : suite à une dispute autour de 10 000 francs, un militaire tue son supérieur

Un événement malheureux est survenu à Nyiragongo jeudi 12 mai dernier : un élément des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a commis un meurtre.

Il s’agit du soldat de deuxième classe nommé Kabongo Bansi, qui a été condamné à la prison à vie par le tribunal militaire de garnison de Goma à Mudja, dans le territoire de Nyiragongo, province du Nord-Kivu.

En effet, c’est vers 7h du matin de ce jeudi, rapporte la Radio Okapi, que le surnommé « Parisien » du 34082 régiment basé à Mudja, à tiré à bout portant trois balles sur son supérieur, le premier sergent major Mwanda Panzu, dont deux dans la poitrine et une au niveau de la jointure de la jambe gauche, lui donnant la mort.

Devant le tribunal, l’incriminé est passé aux aveux, confirmant ainsi la cause de ce meurtre révélée par les sources de l’auditorat militaire : c’était après une vive dispute entre ces deux soldats autour d’une somme de 10 000 francs congolais. Il n’était pas satisfait du partage mal proportionné par son supérieur, c’est ainsi qu’il a décidé de mettre fin à sa vie.

Arrêté et condamné à la peine de servitude pénale à perpétuité, le meurtrier a été conduit à la prison de Munzenze, après l’audience à laquelle une foule immense a participé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *