1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Culture

Kisangani : les adeptes de Marcus Gervey, initiateur de Rasta Ouran et père du panafricanisme, se sont remémorés du 81ème anniversaire de sa mort

Le mouvement Rasta Ouran, c’est-à-dire, le retour en Afrique sur la terre de nos ancêtres, une organisation de l’unité de l’Afrique noire, s’est souvenu de son initiateur Marcus Gervey, décédé il y’a 81 ans.

L’occasion était indiquée pour que le mouvement Rasta Ouran présente ses départements et ses oeuvres.

La coutume, l’agriculture, la communication, la jeunesse font partie de ses départements. Les calebasses, les produits vestimentaires, les gobelets et bien d’autres biens fabriqués pour la conservation des traditions africaines, étaient exposés aux invités lors de la célébration de la dite journée ce jeudi 18 novembre dans leur siège dans la commune Makiso.

Rasta, qui veut dire Retour en Afrique sur la Terre de nos Ancêtres et Ouran qui signifie Organisation de l’Unité de Rasta de l’Afrique Noire, étaient créés en Jamaïque par Marcus Gervey, l’un des africains déportés en Amérique pendant la traite des noirs en 1400.

L’idée de retour en Afrique lancée par Marcus fût combattue. Ce dernier fût arrêté en 1925 avant de trouver la mort le 18 novembre 1940. Pour les adeptes de Rasta, avant l’arrivée de l’homme blanc en Afrique, la science, la sécurité, l’agriculture, bref tous les domaines, allaient mieux.

adéclaré Ras Muhwa Ndibitho, l’un des adeptes.

Marcus Gervey

En clair, le Rasta qui est différent de Rasta Far, milite pour la conservation de mode de vie traditionnelle propre aux africains, alors que le Rasta Far prône la modernité.

KETSIA LUTHO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *