1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : le bloc Trans à Kabondo sous haute tension

Depuis la mort d’un jeune nommé Alain Botondi, fils aîné de l’honorable Député provincial Bosco Botondi Boliso, le 23 janvier dernier lors d’un accident de circulation vers Avakubi, il s’observe ces derniers jours un climat très malsain et une vive tension dans ce coin de la commune Kabondo dans la ville kisangani.

Ce samedi 5 février dans la matinée, jour prévu pour l’enterrement, pusieurs jeunes ont baricadé les routes tout en revendiquant, selon eux, un droit.

L’État doit leur autoriser d’enterrer leur frère dans la concession de son père.

Scandaient-ils.

D’après quelques témoignages, le rapporter adjoint de l’assemblée provinciale a une grande concession dans ce coin de la ville en diagonale du cimetière Kamba-Kamba, et c’est depuis enveron 2 ans qu’il a gagné le procet contre l’église Kimbaguitste avec qui il est jusqu’à ces heures en couteau tiré. Cette église prouve avoir le pouvoir sur cette concession et empêche l’honorable d’y enterrer son fils.

Cet événement a handicapé les activités dans la grande partie de la commune et même. Certaines écoles ont renvoyé les élèves à la maison plus tôt que prévu, pour éviter un quelconque incident.

Après des troubles qui ont duré plusieurs heures, les éléments de la Police nationale congolaise sont descendus sur le lieu pour encadrer la suite des funérailles jusqu’à l’enterrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *