8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : des précisions sur l’excursion du MIEC à Bengamisa

Ce mardi 4 octobre 2022, le Mouvement international des Étudiants catholiques (MIEC) section Grande Orientale, a organisé une excursion dans la cité de Bengamisa, située à environs 57 kilomètres de la ville de Kisangani sur la route Buta.

Organisée dans le but de valoriser la Journée mondiale du tourisme célébrée le 27 septembre 2022, cette activité a connu la participation d’environ 200 étudiants venus de différentes institutions d’enseignement supérieur et universitaire de la place.

Pourquoi le choix de Bengamisa ? Martin Agbema, coordinateur provincial du MIEC Grande Orientale, justifie ce choix :

Le tourisme est la clé de plusieurs ouvertures de l’esprit. Notre choix de venir ici à Bengamisa se justifie par le fait qu’on y trouve l’Institut supérieur d’Etudes Agronomiques (ISEA) Bengamisa, qui est une grande institution qui forme les agronomes du Congo. Nous attendions toujours parler de cet établissement, mais aujourd’hui nous sommes venus le voir de nos propres vieux, c’est la première fois pour la majorité de ces étudiants. Et nous sommes aussi venus ici pour visiter notre paroisse catholique, Notre Dame Consolatrice des Affligés.

a-t-il expliqué.

Pour sa part, abbé Stéphane Muhindo, curé de la paroisse Notre Dame Consolatrice des affligés, n’a pas manqué de placer un mot à cette occasion :

Premièrement, le site que vous venez de visiter là, a formé beaucoup des gens dans ce pays, même si aujourd’hui il est abandonné à son triste sort. Comme vous l’avez trouvé, notre prière est qu’un jour l’État jette son regard à cette institution. Deuxièmement, c’est pour vous encourager en ce parcours estudiantin qui est un parcours long qui demande beaucoup de sacrifice. Un étudiant catholique est celui qui doit être model pour son institution et c’est aussi celui qui ne se lance pas aux anti valeurs.

Pour rappel, le mouvement international des Étudiants catholiques (MIEC) a vu jour à Fribourg, en Suisse, sous le nom de « Pax Romana », pour servir le monde universitaire, dans une période de l’histoire où l’idée d’action catholique de Pie XI n’était pas encore développée dans tous les pays et où il n’existait pas encore de modèle d’action catholique spécialisée. Il a pour objectif, notamment, d’aider les étudiants à approfondir la conscience de leur foi en Jésus-Christ.

1 Comment

  • Manassé maleka 5 octobre 2022

    C’était intéressante, la visite. Dorénavant, je peux me situer en parlant de bengamisa, cet héritage jusque là bafoué de la colonie Belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *