6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Infrastructure

Kisangani : Congo Palace, un hôtel des circonstances ?

Alors que les travaux de la réhabilitation du luxueux hôtel 4 étoiles de Kisangani, Congo Palace, étaient déclarés finis, son inauguration officielle traine cependant à intervenir, depuis quelques années. Entre temps, ce bâtiment serait partiellement mis en activité, en accueillant des visiteurs particuliers pour leurs séjours dans le chef-lieu de la Province de la Tshopo.

En effet, c’est en octobre 2020, lorsque l’ex Directrice de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), Agnès Mwad, en compagnie de la ministre d’État en charge du travail et prévoyance sociale, Néné Nkulu, avaient visité ce site situé dans la Commune Makiso, que l’annonce de son inauguration était faite et prévue entre les mois de Novembre et Décembre de la même année. Depuis, rien n’a été signalé et les boyomais dans la rue se posent plusieurs questions quant à ce.

L’hôtel est presque fini. Nous attendons d’être fixés pour l’inauguration. En attendant, nous allons procéder à la pré ouverture de cet hôtel. Nous pensons le faire entre novembre et décembre. Cela dépendra du gouvernement.

avait dit Agnès Mwad.

Bien que pas encore officiellement ouvert, l’hôtel reçoit d’ores et déjà circonstanciellement, des clients, et pas de moindre. Arrivés récemment à Kisangani, la Première dame, Denise Nyakeru, en date du 26 Novembre 2021, ensuite le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, le 23 Juin 2022, y ont respectivement passés leurs agréables séjours. D’où pour l’instant, l’accès dans ce joyau bâtiment propriétaire de la CNSS, n’est pas encore officiellement autorisé à tout le monde. En cause, son inauguration a été renvoyée aux calindes grecques.

Historique de la rénovation… Une histoire pour l’étrenne

L’histoire nous renseigne que cet imposant bâtiment a été construit en 1954 par un sujet grec, l’ingénieur Papadopoulos. C’est en 1964 qu’il est alors devenu propriété de l’ex INSS, à la suite d’une vente conclue entre les deux parties. Composé de 100 unités locatives dont 60 chambres, 40 studios et 10 appartements, cet hôtel a connu sa première réhabilitation en 1978, après qu’il ait été confié à la gestion d’une autorité de l’armée à la faveur des mesures de la zaïrianisation.

C’est le mardi 14 Août 2014, que le propriétaire du bâtiment a décidé de sa rénovation après qu’il soit complètement délabré. Ce jour là, c’est le gouverneur de l’ex Province Orientale, Jean Bamanisa Saidi, qui procéda à l’inauguration du chantier en présence de diverses personnalités. Présente à cette cérémonie, la directrice générale de l’ex INSS avait indiqué que le coût des travaux était estimé à six millions quatre cent milles dollars américains (6.400.000 USD) ; engageant l’entreprise chinoise de construction S.Z.T.C.

Depuis la fin des travaux tel que constatée par notre rédaction, plusieurs gouverneurs se sont succedés à la Tshopo. De Jean Ilongo Tokole en passant par Wallé Lufungula et maintenant Madeleine Nikomba Sabangu, ils ont tous attendus être à la tête pour couper le ruban symbolique en vue de son inauguration, mais, aucun signe n’a été fait de la part de la CNSS son propriétaire, ni du gouvernement congolais.

En rapport avec son confort actuel tel que présenté en Janvier 2015 sur la maquette finale du projet, la parcelle attenant à l’arrière de l’hôtel a été racheté afin d’y aménager une aire de loisir avec une piscine, un jardin, un terrain de tennis, une cascade artificielle inspirée des chutes Wagenia, un grand gymnase, deux saunas pour hommes et femmes, deux salles de massage, un restaurant avec l’intérieur totalement en bois d’afromosia (c’est aussi le nom du restaurant, Afromosia), un coin de billard et un petit casino.

Selon des modifications pendant la réhabilitation, l’hôtel Congo Palace compte donc à ce jour, une suite présidentielle, trois suites seniors dans la partie en forme d’arc et avec vue sur la piscine, dix suites juniors plus petites que les suites seniors, 81 chambres (standar) catégorisés en 7 types differents selon superficie et forme et sans studios ni appartements, contrairement à son projet initial.

A quand son ouverture officielle ? La question mérite d’être posée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *