26 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : clôture de 3 jours de tribunes d’expression populaire par Tufaulu pamoja

La coordination des Réseaux des Associations des Jeunes au sein de l’Aumônerie catholique de Kisangani (RAJ-AJAK) en collaboration avec le projet Tufaulu pamoja, a clôturé vendredi 31 décembre, dans la grande salle de la paroisse Saint Paul Apôtre, les trois jours de tribunes d’expression populaire sur la délinquance juvénile à Kisangani.

Amplifier la voix des jeunes boyomais auprès des autorités politico-administratives de la ville et du pays, tel a été l’objectif fixé par ces trois tribunes d’expressions populaires tenues dans trois communes de la ville de Kisangani et qui a reçu les jeunes de toutes les six communes.

Dr Demagel Gelengi, coordinateur du projet Tufaulu pamoja dans la province de la Tshopo n’a pas manqué d’exprimer ses impressions à la fin de cette série d’activités :

C’est un sentiment de satisfaction parceque nous avons atteint les objectifs que nous nous sommes assignés au début de cette activité. Nous nous sommes dit d’organiser trois tribunes d’expression populaire et nous avons réussi à le faire. C’est aussi un sentiment de satisfaction parce que les jeunes se sont retrouvés, car depuis un certain moment, ils n’ont pas eu d’occasion pareille de s’exprimer. Voilà à travers le projet Tufaulu pamoja qui vise à amplifier la voix de la jeunesse, on a pu donner de l’espace aux jeunes pour que ces deniers s’expriment.

a déclaré Demagel Gelengi.

Et les actions de plaidoyer à venir

Après cette phase de tribunes d’expression populaire, les actions de plaidoyers vont s’en suivre afin de transmettre aux autorités les recommandations formulées par les jeunes lors de ces trois tribunes d’expressions populaires.

À en croire le Coordinateur de projet Tufaulu pamoja, ces plaidoyers seront menés à tous les niveaux : local auprès des autorités locales, provincial auprès des autorités provinciales et nationales auprès des dirigeants du pays, et pourquoi pas à l’église, auprès des autorités ecclésiastiques.

Notez que les jeunes honorables ayant participé à ces tribunes d’expressions populaires se sont dit satisfaits par cette organisation et attendent des résultats positifs, surtout la mise en pratique de leurs recommandations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *