28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Guerre dans l’Est : Goma continue d’accueillir des soldats kenyans, quelles positions pour le M23 ?

Il y’a des nouvelles de la guerre qui sévit dans la partie Est de la République démocratique du Congo. Cette semaine est très mouvementée, avec des affrontements d’une part, et des essaies de pourparlers d’autre part. Entre temps, le Kenya continue de renforcer ses troupes au front.

En contraste avec le récent accord sur un éventuel « cessez-le-feu », les affrontements entre les Forces armées de la République démocratique du Congo et les terroristes du M23 dans plusieurs localités de la province du Nord-Kivu, semblent bien loin de dire leur dernier mot.

Après un premier bataillon des Forces de défense du Kenya (KDF) atterri à l’aéroport international de Goma le 12 novembre dernier, dans le cadre d’une mission régionale de maintien de la paix, d’autres troupes de l’armée kenyane sont arrivés sur le lieu ce samedi 26 novembre à bord de deux avions de Kanya Airforce. Ces militaires seront déployés sur la ligne de front pour combattre, aux côtés de l’armée congolaise, différents groupes rebelles, le M23 y compris.

Suivez-nous sur Instagram

De son côté, le M23 continue de garder ses positions dans des zones clés du territoire de Rutshuru, ne s’étant toujours pas retiré des cités de Kiwanja et Bunagana. Des violents combats ont même été signalés jeudi matin dans la localité de Chumba, groupement de Bishusha, chefferie de Bwito, toujours dans le territoire de Rutshuru.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *