28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Actualité Environnement

COP 27 : « Il n’est plus question de nous attarder aux discours » (Eve Bazaiba)

La vice-première ministre, ministre de l’Environnement et du Développement durable, Eve Bazaiba, séjourne au pays des Pharaons, dans le cadre de la très attendue COP 27.

Les travaux de la 27e Conférence des parties sur le changement climatique (COP27) ont été ouverts le dimanche 06 novembre 2022, à Charm El-Cheikh, en Egypte. Arrivé sur place ce lundi 7 novembre 2022 dans la matinée, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, y représente le Président de la République. Dans sa forte délégation, on retrouve la vice-première ministre, Eve Bazaiba, arrivée à la veille.

Dans son discours, Eve Bazaiba s’est montrée très offensive, au moment de s’adresser aux pays industrialisés, « responsables de plus de 80% des émissions de gaz à effet de serre ». Pour la vice-première ministre, les « pays pollueurs » de la planète devraient concrétiser leurs engagements financiers à l’égard des pays qui subissent les conséquences du réchauffement climatique.

Nous aimerions qu’au sortir de la COP 27 que nous ayons des éléments concrets et fiables, avec des indicateurs objectivement vérifiables (…) En tant que l’un des pays les moins avancés, nous souhaiterions qu’il y ait un distinguo clair entre le fonds d’adaptation qui constitue un programme à court, moyen et long terme afin que nos différents pays s’adaptent à la nouvelle donne du climat et les fonds concernant les pertes et dommages que nous considérons comme une urgence que nous avons sous la main. Il n’est plus question de nous attarder aux discours, nous voulons plutôt quelque chose de concret.

De son côté, toujours dans le cadre de ces travaux de la COP 27 initiés par la Grande Bretagne, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a tenu un discours, au cours d’une réunion de haut niveau des dirigeants sur les forêts et le climat (The Forests and climate parternship). Tout comme la VPM, le Chef du Gouvernement s’est exprimé en faveur de la RDC, « pays solution » dans cette bataille contre le réchauffement climatique.

La République démocratique du Congo a besoin des réponses à sa population à qui l’on demande de protéger ses forêts.

a-t-il lancé.

Ouverts ce dimanche 6 novembre, ces travaux de la COP 27 qui connaissent la participation de plus d’une centaine des Chefs d’Etat et de Gouvernement, prendront fin le vendredi 18 novembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *