30 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Conseil de sécurité de l’ONU – Sanctions contre la RDC : aucun pays n’a voté contre l’embargo

Le jeudi 30 juin dernier, alors que la République démocratique du Congo commémorait les 62 ans de son accession à l’indépendance, du côté des États-Unis, un vote s’est tenu en sa défaveur.

En effet, le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconduit, jusqu’au 1er juillet 2023, son régime d’embargo sur les armes et les sanctions imposé à la République démocratique du Congo.

Il s’est agi de l’adoption de la résolution 2641 (2022) en application du Chapitre VII de la Charte. Sur 15 votant, 10 voix ont été pour, aucune voix n’a été contre, alors qu’il y’avait 5 abstentions. Les 10 pays qui ont voté contre la RDC sont entre autres les USA, la France, le Royaume-Uni, les Émirats Arabes Unis, l’Inde, la Norvège, l’Irlande, le Brésil, le Mexique et l’Albanie. Entre temps, le Ghana, le Gabon, le Kenya, la Chine et la Russie se sont abstenus. Ce vote a eu lieu dans le but d’alléger le dispositif d’embargo sur les armes et d’étendre les motifs d’imposition des sanctions.

Par ailleurs, sachez que lors de cette séance du Conseil de sécurité tenue à New-York, le représentant de la RDC avait demandé le retrait total du dispositif mentionné dans le dernier rapport en date du Secrétariat général de l’ONU, qui signalait 14 attaques à l’engin explosif improvisé entre mi-mars et mi-juin, attribuées aux Forces démocratiques alliées (ADF), suspectées d’entretenir des liens avec les réseaux terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *