8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Butembo – Manifestations anti-MONUSCO : une foule transportant des cercueils défie la PNC

Les manifestations anti-MONUSCO ont pris une toute autre tournure. Les événements de Butembo inspirés par ceux de Goma continuent de faire des dégâts. La soirée de ce vendredi 29 juillet était irrespirable.

Dans le centre ville de Butembo, la situation est plus que confuse. Il y’a eu une forte tension entre les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) et une foule qui défilait avec les cercueils de neuf civils tués lors des manifestations contre la MONUSCO, qui avaient dégénéré.

Tout serait parti, à en croire des sources locales, d’un incident survenu cet avant-midi, suite à une incompréhension autour du lieu d’enterrement. En effet, alors que les organisateurs des activités funèbres voulaient enterrer ces victimes à l’espace Froride, ces derniers se sont vus empêchés par la police, car n’ayant pas l’autorisation.

Au courant de la journée, ces manifestants ont ainsi décidé de défiler avec ces corps dans le centre ville, jusqu’à se heurter aux éléments de la PNC qui, quant à eux, utilisent des gaz lacrymogènes pour les disperser. Malgré ces accrochages, la foule décide d’organiser de ces neuf personnes tuées lors de récentes manifestations.

Suivez-nous sur Instagram 👆🏾

Pour rappel, après les manifestations à Goma lundi dernier, la ville de Butembo est passée à l’action le lendemain. Un culte œcuménique organisé par la société civile mardi matin en mémoire des victimes des massacres à Beni, s’est transformé en manifestations anti-MONUSCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *