28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Beni : la COCEB forme des brigadiers scolaires

Après le discours à la nation du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, prononcé en date du 03 Novembre dernier, faisant appel à la jeunesse congolaise de constituer des groupes de vigilance en vue de barrer la route aux agresseurs extérieurs, l’heure est à la Coordination des Comités des Élèves de Beni, COCEB en sigle, de saisir l’occasion pour accompagner cet appel patriotique en initiant la brigade des élèves qui servira à la sécurité des activités scolaires et para-scolaires, impliquant directement ou indirectement les élèves de Beni ville et territoire.

Pour Chukrani Munganga, Coordonnateur de cette structure scolaire, cette formation des brigadiers scolaires va faire emboîter le pas aux autorités de la ville en matière de sécurité et vigilance communautaire, tout en préparant les élèves à faire l’armée pour défendre la patrie contre toute agression, notamment celle du M23 appuyé par l’armée rwandaise dans le territoire de Rutsuru et les ADF dans le territoire de Beni.

Nous allons former les élèves pour constituer les brigadiers scolaires en vue de les apprendre les techniques de vigilance, de sécurité lors des troubles dans les écoles, tout ne insistant sur les notions de l’amour de la nation et de l’éducation à la citoyenneté. Et cela, parce qu’il n’y a pas actuellement des manifestations culturelles et des visites professionnelles sécurisées suite à l’insécurité dans l’Est du pays.

a expliqué le numéro 1 des élèves de la ville de Beni.

Et pour matérialiser cette formation qui va durer 3 mois, la coordination des comités des élèves de Beni demande au Président de la République et aux autorités de leur venir en appui en terme de matériels de sécurité, dont les tenues de Brigade et les Motorola de communication, pour que les élèves parviennent à réaliser leur rêve en dénonçant tout mouvement suspect dans les milieux scolaires.

Nous demandons ainsi l’appui du gouvernement congolais, plus particulièrement celui du Président de la République, dans la dotation des tenues des Brigadiers, des détecteurs des engins explosifs piégés dans les milieux scolaires, ainsi que des Motorola pour la communication et quelques bâtons de garde de sécurité.

Notons que les entraînements de cette formation des brigadiers scolaires se tiennent après les cours dans la concession de l’institut Bungulu Beni à Beni.

Schadrack MASESEME depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *