8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Kisangani : « Même si le Pape venait ce vendredi, le courant ne sera pas retabli… » (Dedosh Lusangi)

L’arrivée de la Première Dame fait couler beaucoup d’encre dans le chef lieu de la Tshopo, nombreux s’interrogent sur la situation de l’électricité dans la ville où Denise Nyakeru est attendue.

Certains pensent que la politique de la Société Nationale d’Electricité cherche à faire coïncider le rétablissement du courant avec l’arrivée de la Première Dame, pour faire croire à l’opinion que les deux faits sont liés.

Pour Zickry Lubenga, journaliste et technicien, rétablir le courant ce vendredi pourrait être vu comme une sorte d’hypocrisie avérée, si ce n’est une coïncidence.

Comme la Première Dame de la République arrive, ils veulent rétablir le courant vendredi aussi. Coïncidence ou hypocrisie avérée.

a-t-il écrit.

Suite à cette déclaration, Dedosh Lusangi, député provincial, fixe l’opinion pour dire qu’il est impossible que le courant soit rétabli ce vendredi, car la pièce qui manque n’est pas encore à Kisangani.

Le rétablissement, c’est impossible pour le vendredi, en supposant que la pièce arrive demain. Le temps de monter cette pièce ne prend pas moins de 3 jours, aussi la pièce doit passer par un contrôle de qualité en Afrique du Sud, cela prend 3 jours minimum de teste. Donc même si le Pape venait ce vendredi, le courant ne sera pas rétabli à kisangani.

a-t-il souligné

Il faut noter que la ville de Kisangani s’approche de sa malédiction accoutumée, celle de manque d’électricité chaque fin d’année, depuis plus de trois ans maintenant. Cette année, le noir n’a pas attendu décembre pour envahir Boyoma : depuis près de 4 mois déjà, seuls les groupes électrogènes et les panneaux solaires servent de l’énergie à la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *