1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

État de siège : les députés appelés à s’impliquer pour stopper la guerre dans l’Est de la RDC

Au cours de la plénière de ce lundi 4 avril 2022 à l’Assemblée nationale, pendant laquelle l’état de siège a été prolongé pour la énième fois, le président de la chambre basse du Parlement a passé un message aux députés nationaux, visant la restauration de la paix.

Décrété le 06 mai 2021 par le Président de la République Félix Tshisekedi, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, pour en finir avec les atrocités commises par des groupes armés, notamment des ADF, l’état de siège est à sa 18ème prorogation.

Le texte a été porté par la ministre de la Justice et garde des sceaux, Rose Mutombo. Un projet de loi qui a été adopté par l’Assemblée nationale, avant l’autorisation par le Sénat, où 70 sénateurs sur 75 ayant pris part au vote, voté pour, alors que 5 se sont abstenus.

Pour Christophe Mbosso Nkodia, tous les élus du peuple doivent s’impliquer, pour que le but de l’état de siège soit atteint.

Il faut que nous poussions tous nous impliquer pour la paix dans l’Est de la RDC. Aujourd’hui, il y a des massacres et nous sommes au courant, c’est parce-que nous avons pris les choses en mains. Hier, c’était pas ainsi, quand il y avait massacres, on ne savait même pas. Alors, nous devons tous nous impliquer pour que l’état de siège soit un succès total afin que la paix revienne à l’Est.

a déclaré le président de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, il sied de rappeler que récemment, des députés nationaux et provinciaux originaires du Nord-Kivu ont récemment invité le chef de l’Etat à commuer l’état de siège en état d’urgence sécuritaire afin de normaliser la vie des civils et mettre fin aux tracasseries des administratifs militaires.

administrator
Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *