1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Tshopo : « Travaillez pour la population et non pour un groupe de personnes » interpellation d’un jeune tshopolais à l’exécutif nouvellement investi

Même après la prise de fonctions de la nouvelle équipe gouvernante de la Tshopo, les réactions consécutives à l’investiture du 6 août dernier n’en finissent pas de pleuvoir.

Après la remise et reprise entre le Vice-Gouverneur, Paulin Lendongolia, qui a représenté le Gouverneure Madeleine Nikomba, et la Gouverneur intérimaire sortant, Maurice Abibu Sakapela, des tshopolais, de partout où ils se trouvent dans le monde, ne cessent de nous faire part de leurs réactions. C’est le cas de Guy Rami Lonia, un jeune entrepreneur qui s’intéresse beaucoup à la politique de sa province et du pays.

Après un long feuilleton judiciaire post-électoral du gouverneur et son vice à la Tshopo. Régularités selon les uns et irrégularités selon les autres, Madeleine Nikomba en est sortie vainqueur… Quelle est votre appréciation ?

De prime à bord je féliciterais tous les compétiteurs au siège du gouvernorat qui ont fait preuve de patriotisme au regard de l’envol de la Tshopo. Quant au feuilleton, il nous revient chacun selon ses responsabilités, d’en tirer des conséquences et aller de l’avant pour un avenir meilleur dans la cohésion.

Nous avions vu lors de la réception à l’occasion de la signature de l’investiture de Madeleine Nikomba, que cette dernière se fait entourer de certains notables de la Tshopo, y compris ceux qui ont concouru avec elle dans cette bataille et d’autres qui ne l’ont pas accompagné. Cette image reflète quoi à votre avis ?

Nul n’ignore que l’ordonnance faisant objet de légitimation de Nikomba engage toute une province et ce moment ne peut en aucun cas faire place à la polémique surtout que la Tshopo est une et indivisible. Somme toute, chacun selon ses convictions a participé et apporté une pierre à l’édifice commun qui est notre seul héritage.

Entant que citoyen de la Tshopo et de surcroît un politicien, que pouvez vous demander à l’exécutif nouvellement investi par le président de la République ?

En mes qualités et compétences, je souhaite bon vent à cette équipe dont nous entendons les retombés. Qu’elle travaille pour la province et non pour un groupe des personnes car les signaux démontrent déjà l’implication des tiers sur la gestion de ma province. Le mieux serait de mettre à la population le projet de société qui serait le thermomètre de l’évolution de la bonne gouvernance en gestation

Pour clôturer, quel message pouvez vous passer à ceux qui ont cru et même ceux qui n’ont pas cru à Madeleine ?

La Tshopo sera dans 40 ans ce que nous aurons fait d’elle aujourd’hui. L’état de grâce dont jouit encore notre génération ne durera pas éternellement. Bientôt notre génération sera sur le banc des accusés. Qu’allons nous dire aux générations futures ? La Tshopo compte sur vous et moi. Nous n’avons plus droit à l’erreur car nous avons perdu beaucoup de temp sans le moindre développement

Par ailleurs, sachez qu’en attendant l’arrivée de Madeleine Nikomba à Kisangani, son adjoint, Paul Lendongolia, a déjà pris les commandes du gouvernorat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *