8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Finances

Tshopo – DGRPT : Suspendu de ses fonctions, Jean Marie Bende fait des révélations troublantes

Jean Marie Bende, Directeur Général de la Direction Générale des Recettes de la Province de la Tshopo (DGRPT) et son adjoint, ont été suspendus de leurs postes à travers un arrêté provincial signé par le gouverneur intérimaire de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela.

L’ancien locataire de la régie financière a, au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 29 octobre 2021, donné les raisons de sa suspension à la tête de cette institution.

Un règlement de compte ?

Je suis très surpris de cette suspension illégale, car depuis que je suis arrivé à la tête de la DGRPT, je n’ai jamais été reproché ou interpellé par ma hiérarchie, tout en sachant que nous sommes dans un état de droit et les lois de la République ne permettent pas à un gouverneur ad intérim d’engager des actes administratifs, il ne doit qu’expédier les affaires courantes. Selon moi, le nœud du problème serait peut être parce que le go pour l’élection des gouverneurs vient d’être lancé et Maurice Abibu aurait appris que je serais colistier d’un candidat gouverneur, alors ce dernier s’est acharné contre moi; donc c’est un règlement de compte.

La contre performance ?

A notre arrivée à la tête de la régie, nous avons trouvé beaucoup des problèmes à régler, entre autres : la désorganisation dans le processus de perception des recettes, le manque des outils de travail; et nous avons travaillé pour remettre tout en ordre. Nous avons aussi fait signer à tous les chefs d’entités le contrat de performance auquel nous avons prévu des sections au cas où ces derniers atteint la barre positive. Et si nous regardons bien la courbe de la statistique, c’est depuis l’arrivée de l’anti fraude que les recettes ont baissé car on ne peut sortir d’un régime fiscal dans une surveillance policière.

L’anti fraude accasionne-t-il le coulage des recettes ?

L’anti fraude a été créé sur base d’un ordre de mission signé par le gouverneur intérimaire en prenant 3 députés provinciaux et une liste des personnels qui n’est ni prévue par le budget de la province, ni passée par le conseil de ministre pour l’adopter, mais ils sont descendus sur terrain et j’ai accepté cette décision. L’équipe de l’anti fraude nous a trouvé avec une performance des recettes de 242.058.388.000 FC. Arrivé au mois d’août, nous sommes arrivés à 236.481.191.000 FC comme réalisation et au mois de septembre les recettes ont baissé à 193.976.232.000 FC. Bref nous avons conclu que la contre performance est due premièrement à l’arrivée de l’équipe de l’anti fraude qui est venue avec des instructions non contrôlées par le direction.

Il a conclu en demandant au commanditaire de la suspension de lui notifier pour qu’il puisse saisir les instances compétentes, afin de savoir si un gouverneur ad intérim a la compétence d’écarter un mandataire public nommé par un arrêté provincial, pendant cette période où les élections des gouverneurs pointe à l’horizon.

GRÂCE NSAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *