1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Infrastructure

Tshopo – Dégradation de la route Kisangani-Ubundu : Bokungu tente d’expliquer la situation

La route Kisangani-Ubundu se trouve dans un état de délabrement très avancé. Parcourir les 126 kilomètres de ce tronçon reliant le chef-lieu de la Tshopo à la cité d’Ubundu est un véritable calvaire selon les usagers.

Autrefois 2 heures, les engins à deux roues mettent aujourd’hui 24 heures pour parcourir cette distance et 3 jours en moyenne pour les véhicules.

Gilbert Bokungu, président de l’Assemblée provinciale de la Tshopo et élu du territoire d’Ubundu, s’est exprimé au sujet de la dégradation de cette route d’intérêts économiques.

Nous avons vu des chinois et l’Office des Routes (…), mais les travaux se sont arrêtés à mi-chemin. Ça empêche les usagers de bien circuler. Actuellement il y a des commerçants de Maniema et de Kindu qui ne savent plus évacuer leurs marchandises, ils sont entrain d’utiliser n’importe quelle voie. (…) L’économie a sensiblement baissé d’autant plus qu’il n’y a pas de circulation monétaire. Nous avons le FONER qui disponibilise toujours des moyens… Nous voudrions que dans les prochains jours, il y ait un financement spécial pour la réhabilitation de cette route, qui génère beaucoup d’argent.

a-t-il expliqué ce lundi 10 octobre 2022, au cours d’une interview accordée à nos confrères de la RFO.

Quant à eux, les usagers se disent exposés aux éventuels dangers à cause de l’insécurité grandissante dans certains endroits isolés.

Signalons que cette route est d’une grande importance économique car elle permet le trafic entre Kisangani et la province du Maniema en passant par la cité d’Ubundu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *