10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Santé

Kisangani : la grève des infirmiers continue de faire des victimes

Des nombreux établissements hospitaliers de l’État dans le territoire nationale sont frappés par la grève des infirmiers. La ville de Kisangani n’y est pas exclus : dans la zone de santé de Lubunga, la majorité de institutions médicales ont fermé leurs portes, ce qui cause des conséquences sur les habitants de ce coin.

Les femmes enceintes sont les plus touchées, elles ne bénéficient plus de consultations prénatales, de même pour les consultations néonatales.

C’est Héritier Isomela, membre de la société civile et coordinateur de l’ONG Sauti ya Lubunga, qui l’a fait savoir ce mercredi 22 septembre au micro de la Radio Okapi.

Dans notre entité de Lubunga, la plus part des institutions médicales ne fonctionnent pas suite à la grève des infirmiers. Nous avons constaté quelques conséquences notamment le décès maternel, l’absence de CPN, le manque de soins, la plus part de malades se rendent dans des centres de santé privé.

a t-il déclaré.

Henri Isomela demande, pour sa part, un dialogue entre le gouvernement et les grévistes, afin de résoudre cette situation qui inquiète la population.

HOPE YAFUNGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *