8 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Kisangani : « Je serais votre porte-parole… » Vital Kamerhe aux Boyomais

Attendu mardi, le président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, est finalement arrivé ce mercredi 28 septembre 2022 à Kisangani, accompagné de son épouse.

Dans son adresse à la population, à l’esplanade de la grande poste de Kisangani, où il était accueilli par ses militants, l’autorité morale de l’UNC a notamment fait un constant amer de la dégradation de la province de la Tshopo. Alors que l’insécurité dans la ville de Kisangani fait partie de ses remarques, l’ex Directeur de Cabinet du Président de la République a proposé la création d’emplois pour les jeunes, dans le but de lutter contre le banditisme.

Aujourd’hui je suis à Kisangani, je vois les problèmes de la ville qui sont encore multiples. Il n’y a pas de courant à Kisangani, ce n’est pas normal. Nous avons notre barrage de la Tshopo, mais Kisangani manque du courant, nous n’avons pas d’eau ni des routes dans la ville, ni même des routes pour relier les territoires à la ville, pas d’écoles non plus.

a déclaré le « Pacificateur ».

A lui d’ajouter :

Or, la ville de Kisangani était celle de Patrice Lumumba, cette ville qui avait libéré le Congo de différentes guerres. (…) Mais aussi, il faut créer les emplois pour les jeunes, cela permettra de lutter contre le banditisme.

Pour trouver des solutions aux problèmes qui rongent Kisangani depuis belle lurette, Vital Kamerhe promet aux boyomais d’être leur porte-parole chez les preneurs de décisions, au niveau national.

C’est ainsi donc que se clôture la tournée Amani du couple Kamerhe, qui a débuté à Goma dans le Nord-Kivu le lundi 12 septembre dernier, avant de poursuivre à Bukavu, Butembo, Kindu, puis rallier Kisangani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *