1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Beni : voici le bilan officiel de l’attaque à la bombe

Après une attaque à la bombe signalée ce samedi 25 décembre aux environs de 20h heure locale au centre-ville de Beni, l’armée a communiqué un bilan provisoire de six morts et une dizaine de blessés parmi lesquels deux bourgmestres adjoints.

Le kamikaze, empêché par les vigiles d’accéder au bar bondé de clients, a activé la bombe a l’entrée du bar. Le bilan fait état de six morts, dont le kamikaze et 13 blessés admis dans les hôpitaux de la place. Parmi les blessés se trouvent les deux bourgmestres adjoints des communes de Mulekera et de Ruwenzori.

dit un communiqué signé par le général Sylvain Ekenge, port-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Après l’explosion, quelques jeunes en colère ont tenté de barricader les routes dans le quartier Malepe se trouvant non loin du boulevard Nyamwisi où a eu lieu ce drame à l’entrée du bar Ishango. Ces jeunes ont été dispersés par la police.

En seulement sept mois, la ville de Beni a connu trois attaques à la bombe. La première avait visé en juin une paroisse catholique faisant deux blessés parmi les fidèles au quartier Bustili, la deuxième en juillet avait éclaté dans un débit de boisson au quartier Letroc avec comme seul victime le Kamikaze et l’attaque de ce samedi 25 décembre est la troisième avec plusieurs victimes cette fois.

C’est depuis le mois de mai 2021 que le Chef de l’État Congolais avait annoncé l’état de siège dans deux provinces dont le Nord-Kivu et l’Ituri, pour lutter contre les massacres de civils par des groupes armés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *