28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Tshopo – Opala : le projet de construction d’un aérodrome au cœur d’une vive tension

Dans le territoire d’Opala en province de la Tshopo, l’idée de la construction d’un aérodrome à Obenge par l’entreprise Tshuapa-Lomami-Lwalaba, TL2 en sigle, dans le parc national de la Lomami, suscite des réactions tendues de la part de la société civile forces vices de cette entité.

TL2 est un partenaire de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN). Aujourd’hui, cette société fait face au refus de la société civile et d’autres groupes de pression locaux, de son projet de construction d’un aérodrome dans le territoire d’Opala. Les deux camps sont dans un bras de fer qui suscitent des tensions.

Pour le président de groupe d’actions pour le développement d’Opala, César Imoko, le village d’Obenge n’est pas un lieu approprié pour l’érection de cet aérodrome. A en croire ses propos, TL2 devrait simplement réhabiliter l’aéroport de Yaoleka, abandonné, si elle veut cohabiter avec les citoyens d’Opala.

Nous fustigeons ce que la société TL2 est entrain de faire pour ériger un aéroport dans la forêt d’Obenge. Nous refusons et nous dénonçons cela et nous sommes contre tous ces manœuvres. Nous interpelons la conscience du Gouverneur pour empêcher cela, avant que le pire n’arrive. Nous ne voulons pas la construction de l’aéroport en brousse parce que nous voulons prendre des précautions sur la sécurité de notre territoire.

a-t-il poursuivi, au cours d’un entretien accordé à nos confrères de la RFO, ce jeudi 10 novembre 2022.

De son côté, le directeur provincial de l’ICCN/Tshopo, Paulin Tshikaya, indique que la construction d’un aérodrome dans un parc ne nécessite pas l’autorisation de la société civile. Cet aérodrome en construction, affirme-t-il, constitue un élément capital pour le bien être de la population d’Opala.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *