28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Tshopo – LUCHA : la « Nikombametrie », l’unité de mesure de « Tshopo il faut e bonga » ?

Six jours sont passés depuis que Madeleine Nikomba en a totalisé 100 au pouvoir, en tant que Gouverneure de la Province de la Tshopo. Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA), s’est donné la voix ce jeudi 25 Novembre 2022 à travers un point de presse, pour lancer ce qu’il a nommé « la Nikombametrie », un système de mesure qui leur permettra d’évaluer trimestriellement l’exécutif provincial.

Dans un point de presse tenu sur la place des Martyrs à Kisangani, ces militants ont lu devant les chevaliers de la plume, une déclaration justifiant cette mesure de contrôle qui élucide noir sur blanc leurs observations sur la gestion de la Gouverneure de la Tshopo durant son règne, datant de sa prise du pouvoir à la date du 25 Novembre 2022, vis à vis de la matérialisation du slogan « Tshopo il faut e bonga ».

S’offrant le luxe de contrôler la gestion de madame Madeleine Nikomba, Gentil Sefu, membre de la cellule de communication de ce mouvement citoyen et qui a parlé aux noms de ses autres collègues, a fait savoir son constat qu’il qualifie de malheureux. Selon lui, « on ne peut pas certes juger la gestion d’un gouverneur seulement trois mois après son investiture », mais :

100 jours auraient largement suffi pour que les signaux du changement soient palpables. La situation va de pire en pire et la ville est dans le noir, la pénurie d’eau potable, les routes de dessertes agricoles disparaissent petit à petit, les prix des produits de première nécessité galopent au marché, le stade Lumumba est de plus en plus dans les oubliettes, la voirie urbaine délabrée.

a dit ce militant, avant de poursuivre :

La Nikombametrie que nous lançons ce jour est un instrument, une unité de mesure des réalisations du gouvernement Nikomba. Nous passerons par un contrôle citoyen conformément au projet de société qui était approuvé à l’hémicycle.

A en croire ce mouvement, un bulletin citoyen sera publié tous les trois mois pour présenter au peuple un rapport sur l’évolution de la situation.

1 Comment

  • Samuel 1 décembre 2022

    Par analyse bien sûr dans 100 jours Sont difficile de réaliser de grandes choses mais il ya un mauvais départ car les choses s’emboîtent ceux qui présentent qu’elle finira mâle dit -on #le début Annonce la fin#
    Je conseillerais à madame la gouverneure de décider non comme la féminité mais la masculinité.
    Car la tshopo attend de lui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *