6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Tshopo : les « gros » problèmes présentés par le caucus des députés nationaux à Sama Lukonde

Le Premier Ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde, séjourne dans la ville de Kisangani en province de la Tshopo, depuis le dimanche 4 septembre 2022.

Venu pour lancer le forum international et scientifique sur les forêts du bassin du Congo en guise de préparatifs de la Cop 27, le Chef du Gouvernement a profité de son séjour pour échanger avec le caucus des députés nationaux de la Tshopo, ce mardi 6 septembre à Kisangani.

Au sortir de cette réunion, le président de ce caucus, le député national Samuel Simene Wa Simene, a fait part à la presse, de différents problèmes de la province présentés à Sama Lukonde, qui sont, en gros, au nombre de trois.

Nous lui avons rappelé les trois problèmes de la Tshopo. Nous avons ici, comme tout le monde le sait, un gros déficit en termes d’offre d’électricité. Nous avons de gros problèmes en ce qui concerne la voirie urbaine de la ville de Kisangani. Nous avons de gros problèmes de routes pour relier les chefs-lieux de nos territoires au centre-ville de Kisangani. Nous avons de gros problèmes ici en ce qui concerne la santé. Nos hôpitaux ne sont pas fournis en équipements. Nous avons de gros problèmes ici sur la route aéroport-centre-ville, où il y a de gros trous. Nous avons un gros problème avec le stade Lumumba. Nous avons un gros problème avec la centrale hydroélectrique de la Tshopo. Et, il faut une nouvelle centrale. Parce que la centrale de la Tshopo ne peut donner que 18 mégawatts, si toutes les turbines sont réparées.

a-t-il indiqué.

Samuel Simene Wa Simene a tenu à remercier le Premier Ministre d’avoir prolongé son séjour sur le sol boyomais, pour pouvoir écouter les élus nationaux de la Tshopo. Aussi, il a indiqué que ces problèmes abordés lors de cette rencontre ne sont que des rappels.

Nous voulons dire que nous sommes satisfaits de ce que le Premier Ministre a prolongé son séjour. Parce qu’il aurait dû rentrer depuis hier, mais il a considéré qu’il y a des questions qui nécessitaient un échange entre lui et quelques couches sociales. (…) Les problèmes que nous lui avons posés sont des rappels. Parce que vous vous souvenez que le Premier Ministre nous avait reçus au mois de septembre de l’année passée.

Ces députés disent vouloir voir la réalisation des grandes solutions à ces problèmes, à travers le programme local de développement des 145 territoires, retenu dans le budget, notent-ils.

1 Comment

  • Aimé Abambi 6 septembre 2022

    Je ne saurai pas faire un commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *