6 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Politique

Tshopo : « Le décollage de Tshopo reste l’épicentre de notre détermination politique » (Theoveul Lotika)

Nul n’ignore que la province de la Tshopo a traversé une forte crise post-électorale qui a défrayé la chronique, notamment des vidéos qui ont circulé exhibant des échauffourées qui ont eu lieu entre les élus du peuple à l’assemblée provinciale.

C’est ainsi que l’honorable Theoveul Lotika Likwela a, à travers un point de presse tenu ce jeudi 18 août 2022 à Kisangani, alerté sur ce comportement qui ne donne plus de crédibilité à l’organe délibérant de la Tshopo.

Les vidéos qui ont circulé sur la toile démontrent que l’éthique parlementaire a été mise en cause, néanmoins les tshopolais continuent à assister à une agitation assez préoccupante, car fondée sur le regain des tensions ponctué par des débordements et d’incidents graves. Si tout cela reste une surprise pour certains, mais rassurez vous que pour les analystes avisés, ces comportements et ces actes ignobles ne seraient sans aucun doute, l’application d’un plan pour empêcher le décollage de la Tshopo.

a déclaré Theoveul Lotika.

Il a par la suite signalé qu’un « plan machiavélique » est en train d’être formé dans l’Assemblée provinciale qu’il faut déjouer, pour permettre à la province de décoller.

Ce refus volontaire de certains de nos collègues élus de ne pas se référer aux textes qui nous régissent continue de prendre de l’ampleur et ne donne aucune crédibilité à notre institution, nos textes sont clairs pour faire tomber un bureau de l’Assemblée provinciale ou certains de ses membres, de même pour la formation et la mission d’un bureau d’âge. Mais à ce niveau, pris par nos émotions et nos esprits partisans, les actions menées sont sans effets juridiques et n’existent que dans l’esprit de leurs initiateurs. (Cfr art 22 du règlement intérieur de l’assemblée provinciale)

Par ailleurs, Theoveul Lotika a saisi de l’occasion pour remercier vivement tous ceux qui l’ont soutenu durant la course au gouvernorat, où il était candidat Vice-Gouverneur.

A tous ceux qui ont crû en nous, à tous ceux voulaient à tout prix nous voir diriger cette province, je leur demandes de laisser passer, de se ressaisir et surtout de continuer de nous faire confiance et de nous soutenir en tant que parlementaire car nous n’allons pas vous décevoir, nous n’hésiterons pas à taper sur les médiocres et les incompétents s’il le faut.

Il a conclu en déclarant qu’il est de l’Union sacrée, il ne la quittera pas aussi longtemps qu’il ne subit pas les méfaits de cette dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *