10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Tshopo : deux entités d’Opala retrouvent le calme après des vives tensions

Le calme est revenu à Yeyango, une chefferie du territoire d’Opala, après une semaine de mal entendue entre les membres de la famille régnante. Selon l’administrateur du territoire, Patrick Lombo, qui a livré cette information ce jeudi 04 août 2022, les instigateurs de ce trouble sont présentement entre les mains de la police nationale congolaise et répondent de leurs exactions.

La chefferie de Yeyango a été secouée la semaine dernière par une bagarre rangée entre les membres de la famille régnante de cette entité. A l’origine, déclare la société civile locale, le refus des uns d’accepter la personne désignée par le gouverneur de province comme chef de chefferie intérimaire. Pour les manifestants contre la décision du gouverneur, seule la consultation populaire pour la désignation du chef de chefferie de Yeyango, va rétablir le calme à Yeyango.

Toujours dans le territoire l’Opala, le calme est aussi rétabli dans le secteur de Lobaye après un tiraillement entre les habitants dudit secteur et la police nationale congolaise. Pour cause, le meurtre d’un fils du milieu qui a reçu au niveau du coup une balle tiré par un policier en mission de service dans le village de Yatolema. L’administrateur du territoire qui y a passé quatre jours pour restaurer la paix déclare avoir reçu les désidératas de la famille victime de la mort de leur fils.

Ils veulent que l’Etat puisse les dédommager en leur construisant une maison en matériaux durables de cinq chambres salles, qu’on puisse leur acheter une moto de marque aojue, qu’on leur donne une somme de cinq mille dollars, y compris l’usine de fabrication d’huile de palme locale. Qu’on prenne en charge leurs jeunes frères et sœurs, de l’école primaire jusqu’à l’université.

a rapporté Patrick Lombo.

Selon lui, ce tiraillement entre la police et les habitants du village a occasionné un dégât matériel important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *