28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

RDC – Rwanda – M23 : faux, aucune présence des éléments du M23 n’est signalée à Goma, et Kibumba reste sous contrôle des FARDC

Contrairement aux rumeurs sur l’incursion des éléments du M23 dans la ville de Goma par la localité de Kibumba, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant-General Constant Ndima, a assuré ce mardi 15 novembre dans une mise au point, « que les Forces loyalistes se comportent très bien sur le terrain des opérations et contiennent l’ennemi dans les hauteurs de Kibumba ».

Ce même mardi dans l’après-midi, plusieurs sources tant militaires que civiles, ont alerté sur une fuite sur fond de panique des déplacés vers la ville de Goma, de suite des affrontements entre les FARDC et le M23, dans le Kibumba, à 20 kilomètres du chef-lieu du Nord-Kivu.

À Kanyaruchinya, par exemple, des coups de feu ont créé une psychose au sein de la population dans un camp des réfugiés, occasionnant ainsi un déplacement massif de ces derniers, dispersés çà et là et certains se sont dirigés vers la ville.

Sur Twitter, des fausses informations sur la prise de Kibumba relayées par des medias rwandais et ceux liés au M23 n’ont fait que terrifier la population en fuite.

Le 15 novembre 2022, les rebelles de M23 ont capturé la zone de Kibumba, qui avait été le théâtre des violents combats entre eux et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC.

a tweeté igihe, un portail rwandais d’actualités.

La population de Kibumba appelée au calme !

L’ancien Président du Kenya, Uhuru Kenyatta, désigné facilitateur des pourparlers entre le gouvernement congolais et les groupes armés actifs dans l’Est de la RDC, s’est rendu dans le camp des réfugiés, profitant de son séjour à Goma, accompagné du Gouverneur militaire du Nord-Kivu, pour les réconforter.

Dans la soirée après le passage du facilitateur des pourparlers de paix de EAC, le Lieutenant-General Constant Ndima a fait la mise au point de la situation, dans une adresse d’une minute à la population gomatracienne et du Nord-Kivu en général.

Au regard regard des rumeurs faisant état de la présence ennemie dans la ville de Goma, lesquelles rumeurs sont véhiculées par l’ennemi afin de créer une panique générale au sein de la population, je vous demande de rester calme et de vaquer librement à vos occupations.

Cependant, des sources militaires rapportent que les affrontements ont repris ce mercredi, avant-midi, et les forces armées de la RDC ont pilonné l’ennemi sur la colline de Nyundo, à 1 kilomètre de la frontière entre la RDC et le Rwanda, qui servait de bastion les éléments du M23, en localité de Rwibiranga, dans le groupement de Buhumba. Un autre front a été signalé vers Masisi dans le champ militaire de Rumangabo.

Pendant que les affrontements de Tongo, dans le Rutshuru ont fait des blessés et quelques décès. Kifulo et Kazuba, deux autres localités de Rutshuru viennent conquises par le M23, renseignent plusieurs sources locales.

1 Comment

  • Valère KITOKO MOKILI 18 novembre 2022

    Je vous félicite pour votre disponibilité de parfaire les informations à la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *