28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Nord-Kivu : malgré la présence du M23, les élèves vont reprendre le chemin de l’école à Bwisha

Les personnels de la sous division provinciale de l’éducation de Rutshuru et les présidents des comités de parents de différentes écoles de ce territoire se sont réunis ce samedi 03 décembre 2022, dans l’enceinte de l’institut Buturande à Kiwanja en chefferie de Bwisha, pour discuter sur l’avenir des élèves et écoliers après la prise de la grande partie de cette chefferie par les rebelles du M23.

La chefferie de Bwisha connaît des atrocités depuis le début de l’année en cours, qui ont causé des déplacements massifs de la population dans des localités et citées sécurisées, alors que d’autres avaient pris la direction de l’Ouganda, pays voisin de la République démocratique du Congo, et celà a été à la base du dysfonctionnement des écoles à Rutshuru, plus précisément dans la chefferie de Bwisha, qui peinent pour leurs réouvertures.

Les participants à la réunion, notamment les comités de parents d’élèves, ont accepté cet appel et disent être prêts à envoyer les enfants à l’école, mais exigent que les autorités ouvrent les routes pour que les enfants qui sont en refuge puissent revenir et reprendre en toute quiétude l’activité scolaire.

Selon le communiqué issu de cette réunion signé par monsieur Gatabazi Mugandura Claude, chef de la sous-division provinciale Rutshuru 1, les enfants sont priés de se présenter à leurs écoles respectives dès le lundi 05 Décembre prochain à 7h30.

Il sied de rappeler que toute la chefferie de Bwisha est sous le contrôle des rebelles du M23 à l’exception de Kisharo, Ishasha et Nyakakoma dans le groupement de Binza.

Michel NDYANABANZI depuis Rutshuru

2 Commentaires:

  • BAVUKAHE Sylvain 3 décembre 2022

    Qui vous en autoriser est-ce que se sont les autorités scolaire par exemple : le ministre de l’éducation nationale ou bien provincial ? Mutabazi lui a son chef. Ici à Rutshuru les élèves sont: goma, vitshumbi, lubero, Uganda. Mais , ça aussi c’est bien parce que nous que toutes les activités peuvent se déroule !

  • Innocent KAJANGWA 4 décembre 2022

    Pourquoi ces autorités scolaires n’ont pas voulus parties avec les autres ?ils attendaient la pression du m23 ? nous sommes en deuil national !!! méritent un sanction de la haute trahison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *