28 janvier 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Securité

Nord-Kivu : construction d’un mur à la frontière RDC – Rwanda ?

Les soulèvements contre la guerre dans l’Est de la République démocratique du Congo continuent à travers le pays. Dans ces différents mouvements de protestation, des manifestants ne manquent pas de faire des suggestions au gouvernement pour mettre fin à la situation que connaît cette partie de la République, notamment à travers des mémorandums ou encore des communiqués.

Dans les différentes couches de la population congolaise, le ton ne cesse de monter. Le dernier ras-le-bol face à cette guerre perpétrée par les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda, date de ce mercredi 23 novembre 2022. En effet, c’est la société civile de la province du Nord-Kivu qui s’est illustrée cette fois. Dans une déclaration faite à Goma, cette structure suggère au Président de la République, Félix Tshisekedi, d’ériger un mur d’au moins 10 mètres de hauteur sur le long de la frontière congolo-rwandaise.

Au chef de l’État de la RDC, d’instruire au gouvernement d’initier le projet de construction d’un mur d’au moins 10 mètres de hauteur entre la RDC et le Rwanda. De considérer le M23/RDF comme une rébellion étrangère au même titre que les ADF, les Red Tabara, les Mbororo, les FDLR.

Dans la même déclaration, la société civile s’indigne également du silence de la communauté internationale sur l’agression dont est victime la République démocratique du Congo, qu’elle qualifie de « coupable et complice ».

Par ailleurs, sachez que des nouveaux affrontements opposent les FARDC aux terroristes du M23, depuis ce mercredi matin à Kishishe dans le groupement de Bambo, chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutshuru.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *