26 novembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Le SYNACASS IFA Yangambi lance un cris d’alarme au banc gouvernemental

Après la tenue de son assemblée générale extraordinaire mercredi 18 mai 2022 dernier à Kisangani, le Syndicat National des Chefs des Travaux et Assistants de l’Institut Facultaire de Sciences Agronomiques de Yangambi (SYNACASS IFA Yangambi) a publié un communiqué officiel signé par son Président, le CT Basinga Bogombi, dont une copie est parvenue à notre rédaction ce samedi 21 mai, portant comme objet « La déclaration après évaluation de la paie du mois d’avril. »

Réuni afin d’évaluer les protocoles d’accord signés entre le syndicat et le bac gouvernemental dont les retombées devraient être à mises en œuvre à la paie du mois d’avril de cette année, le SYNACASS déclare que le gouvernement n’a respecté que 20% des engagements pris, une situation qui pousse ces Chefs des Travaux et Assistants à lancer un cris d’alarme aux autorités.

A en croire les syndicalistes, le gouvernement a aligné une liste de promesses à accomplir pour répondre à leurs désidératas, qui sont entre et autres la correction de grades des Chefs des Travaux et Assistants de deuxième mandant 2015, la mécanisation des nouvelles unités, l’augmentation de la prime, le contrôle physique du personnel scientifique en général et les nouvelles unités en particulier, ainsi que l’accroissement de 30% de la masse salariale pour les concernés.

Le SYNACASS Ifa Yangambi dans ses droits exige au gouvernement congolais de procéder à la correction des irrégularités et de se conformer aux engagements pris avec effet rétroactif à la paie du mois de mai 2022, mais aussi de tenir compte de la spécialité et de l’urgence de l’IFA Yangambi de retourner dans son site de Yangambi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *