1 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Société

Le conflit de limites entre la Tshopo et le Haut-Uélé va de mal en pire

L’administrateur du territoire de Bafwasende, Bertin Bireke, lève le ton et condamne l’occupation effective du village de Bafwangele par le Gouverneur du Haut-Uélé, Christoph Basiane Naanga, cette entité qui autre fois, appartenait au territoire de Bafwasende.

Ce dernier, dit Bertin Bireke ce jeudi 04 août 2022, a déployé des militaires dans cet endroit et installé un poste de péage de route au profit de sa province du Haut-Uélé. L’autorité territoriale de Bafwasende invite ainsi les autorités nationales et provinciales à s’impliquer et à résoudre le problème.

Nous demandons à l’autorité provinciale et nationale, de s’impliquer pour fixer de façon précise la limite entre la province de la Tshopo et Haut-Uélé, du côté de Bemili à Bafwasende et le secteur de NNB dans le territoire de Wamba. Nous sommes au grand regret de voir le Gouverneur du Haut-Uélé venir couper un village de Bafwasende pour qu’il appartienne maintenant à Wamba. Il a érigé une barrière sur la rivière Eva, où il a placé des militaires et policiers, comme si nous étions dans la frontière d’un pays.

a-t-il expliqué

En réaction, le ministre provincial de l’intérieur de la Tshopo, Jean Tongo, appelle le Gouverneur de la province du Haut-Uélé à ne pas aller vite en besogne. Le travail réalisé par l’institut géographique du Congo sur ce conflit frontalier entre le territoire de Bafwasende et celui de Wamba, informe-t-il, n’est pas encore sanctionné par une décision du ministre congolais de l’intérieur.

Le communiqué final que nous avions signé conjointement indique très bien que nous remettons tout entre les mains du ministre national en charge de l’intérieur et sécurité, pour disposition et compétence. Donc jusque là, à ce que je sache, je n’ai pas encore lu un rapport du ministre national de l’intérieur.

a-t-il expliqué.

Saisissant l’occasion, le ministre provincial de l’intérieur de la Tshopo invite l’autorité territoriale de Bafwasende à procéder par un rapport à sa hiérarchie sur cette occupation du gouverneur du Haut-Uélé.

Signalons que le gouverneur du Haut-Uélé a été injoignable, alors que notre rédaction voulait vérifier les allégations portées contre lui. Pour rappel, ce conflit de limite a commencé depuis le mois de mai dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *