2 octobre 2023
Ville de Kisangani, RD Congo
Education

Kisangani : ouverture de l’année académique 2022-2023, Bily Bolakonga annonce la nouvelle vision de l’UMC

L’ouverture solennelle de l’année académique 2022-2023 à l’Université mariste du Congo (UMC) est intervenue ce mardi 31 janvier 2023, dans une cérémonie tenue dans la grande salle de l’aumônerie des jeunes catholiques, dans la commune Makiso à Kisangani.

Tout a commencé par une messe dite par le Père Jean-Paul Masudi, en présence du Maire de la ville de Kisangani, Delly Likunde, les professeurs et enseignants de l’UMC, ainsi que leurs étudiants qui ont jugé utile de confier la nouvelle année académique entre les mains du Seigneur.

Dans le bain cérémonial, prenant la parole en premier, le Professeur Bily Bolakonga, Recteur de l’UMC Kisangani, a salué tout d’abord la quiétude qui a caractérisé l’année académique passée, avant de renouveler ensuite son engagement et sa détermination à servir l’UMC à l’aube de sa dernière année statutaire comme Recteur de cette alma mater, et enfin, il a présenté les nouvelles visions de l’université à sa charge.

L’année académique qui s’ouvre aujourd’hui, dit-il, intervient dans un contexte de consolidation du système LMD. Ainsi, sept axes prioritaires guideront la politique générale de l’Université :

  • Le renforcement du marketing inclusif afin d’améliorer l’attractivité de l’UMC pour faire comprendre aux jeunes que leur avenir est mieux garanti en s’inscrivant à l’UMC, qui est la meilleure par rapport à son sérieux et à la promotion des valeurs d’équité. J’annonce également que les congrégations religieuses de la ville de Kisangani nous accorderont la possibilité d’inscrire leurs membres à moitié prix des frais académiques ;
  • Le renforcement de l’appareil pédagogique via un dosage plus concentré en professeurs compétents, afin d’améliorer la qualité d’enseignement par ricochet, favoriser au terme une meilleure employabilité de nos étudiants à l’issu de leurs cursus à l’université Mariste du Congo ;
  • Une meilleure structuration de la recherche autour des thèmes directeurs et fédérateurs, afin d’éviter la disportion et la pulvérisation des efforts et assurés l’efficience ;
  • La redynamisation de la coopération et l’internalisation de l’UMC ;
  • La concrétisation progressive du bilinguisme en vue rendre nos étudiants plus compétitifs ;
  • La promotion de la pastorale mariste via le renforcement de évangélisation ;
  • Un meilleur suivi administratif et financier pour plus d’efficacité et amorcer le décollage tant attendu de notre Université.

De son côté, le Maire de la ville de Kisangani a placé un mot pour l’ouverture officielle de cette nouvelle année académique qu’il a qualifiée de mise en œuvre d’application des différentes réformes :

L’année 2022-2023 constitue une année de rénovation du système d’enseignement, l’application des réformes dans ce secteur.

a-t-il indiqué, avant de signaler son accompagnement à l’UMC :

L’UMC peut compter sur l’accompagnement positif et significatif de la Marie de Kisangani pour que les objectifs tant globaux que spécifiques soient atteints.

L’ambition du comité de gestion de l’Université mariste cette année est de classer l’UMC à la première position au rang des universités privées de la province de la Tshopo, afin d’être classée à terme parmi les meilleures de celles de la région Est de la RDC. Ajouté à cela, le déménagement progressif de l’UMC au centre ville de Kisangani, précisément au site de l’aumônerie des jeunes, s’avère de tout de même prioritaire à en croire les responsables de cette institution.

1 Comment

  • Papy 3 mars 2023

    Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *