10 décembre 2022
Ville de Kisangani, RD Congo
Santé

Kisangani : la journée internationale de l’infirmière a vécu

C’est à travers une prière d’action de grâce que les infirmiers ont célébré la date de 12 mai, en mémoire la naissance de la britannique Florence Nightingale, fondatrice de la fonction infirmière, ce jeudi 12 mai 2022, à la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire de Kisangani.

Dans sa prédication, l’abbé Richard Watoko, officiant du jour, a affirmé que Dieu n’est pas contre la médecine, d’où il faut toujours associer la prière à l’hôpital. Alors quand un chrétien tombe malade, il ne doit pas aller dans le « chumba cha mahombi », il doit aller à l’hôpital, donc associer les deux : la foi et la médecine.

L’infirmier reste aux côtés des malades 24h/24. Cependant il est mal payé et est le premier à être sanctionné, voilà pourquoi le président provincial de l’ordre des infirmiers, Jérôme Bonui Boliaka, a déclaré cette journée comme une « journée de tristesse ».

Cette journée est déclarée de tristesse également pour des raisons ci-après :

  • Les mauvaises conditions dans lesquelles les infirmiers sont en train d’exercer leur profession;
  • La modicité de la prime de risque et de salaire pour ceux qui sont alignés;
  • La ségrégation dans le pays, d’où les uns sont payés et les autres non payés, malgré les nombreux services rendus à la nation, les nombreux efforts fournis par les syndicalistes jour et nuit.

Sachez par ailleurs que le président provincial de l’ONIC a demandé aux infirmiers de garder de l’espoir pour un lendemain meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *